Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

El-Bayadh

Le P/APC de Tousmouline indésirable

©D. R.

Déjà en crise de représentativité aux lendemains des dernières élections locales, l’APC de Tousmouline, à 100 km du chef-lieu de la wilaya d’El-Bayadh, vit au rythme des contestations citoyennes. En effet, des citoyens de la localité viennent de mettre à exécution leur plan pour demander le départ du maire, lâché ces derniers jours par ses adjoints. En optant pour la fermeture du siège de l’APC, “jusqu’au départ du maire…”, des dizaines de citoyens comptent alerter les autorités de la wilaya afin “d’envoyer un administrateur pour s’occuper des affaires courantes, en attendant la tenue des prochaines élections locales…”. “Comment un président peut gérer une APC alors que sa liste partisane n’a même pas eu la moitié requise pour avoir la majorité absolue…”, nous dira un citoyen, apparemment très remonté contre le premier magistrat de la commune, issu du parti MSP. En attendant, les élus ont carrément déserté les lieux, à commencer par le P/APC qui accuse, à son tour, une partie des élus d’être à l’origine de ce blocage.

A. Moussa


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER