Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Tlemcen : diffusion du livre scolaire

Les cadres de l’éducation en conclave

©D. R.

La problématique de la diffusion du livre scolaire a été au centre des préoccupations des cadres de l’éducation nationale des 14 wilayas de l’Ouest, à l’occasion d’un regroupement régional organisé jeudi à Tlemcen, présidé par Belkacem Boukchour, directeur des finances et des équipements au ministère de l’Éducation nationale, en présence du directeur de l’éducation Karim Amirat, désigné coordonnateur du séminaire. Les responsables présents ont reconnu que, lors de la rentrée scolaire, les parents d’élèves ont fait face à moult difficultés pour l’acquisition des manuels, ce qui a perturbé l’entame de la scolarité de leurs enfants. Ils ont cependant fait remarquer que la vente des livres dont ceux nouvellement introduits pour le second cycle d’enseignement primaire et moyen a débuté au mois d’août dans les CRDDP (Centre régional de documentation et de diffusion pédagogique). Les cadres de l’éducation en conclave ont tenu à rappeler que parmi les mesures édictées par le ministère figure notamment l’utilisation du système informatique dans le processus de distribution, et ce, en étroite collaboration avec les Crddp, les services centraux, les directions de l’éducation et l’ONPS (Office national des publications scolaires) et les libraires privés. Il y a lieu de relever que l’ONPS a procédé à l’impression de près de 70 millions de livres, ce qui, a-t-on fait remarquer, a compliqué leur diffusion à travers les 48 wilayas. Cette réunion avait pour objectif de relever toutes les insuffisances constatées sur le terrain cette année concernant la diffusion de cet outil pédagogique et réfléchir d’ores et déjà à une meilleure gestion de l’opération pour la rentrée 2018/2019.

B. Abdelmadjid


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER