Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Kharrouba (Mostaganem)

L’hôpital bientôt fonctionnel

Le taux d’avancement des travaux a atteint les 85%. © D. R.

Il est appelé, une fois opérationnel, à renforcer les prestations médicales
et soulager les hôpitaux, qui n’arrive plus à faire face au flux important de patients, issus de cette agglomération et des régions limitrophes.

Le wali, Mohamed Abdenour Rabhi a effectué avant hier, une visite d’inspection et de travail pour s’enquérir sur l’état d’avancement des travaux de l’hôpital universitaire de 240 lits qui connaissent un bon rythme d’avancement. Cette infrastructure de santé a été immobilisée environ un an après que les travaux aient été suspendus totalement pendant cette durée.

Des mesures urgentes ont été prises pour accélérer le rythme des travaux de construction du nouvel hôpital universitaire de 240 lits qui situe au pôle urbain de Kharrouba, à Mostaganem, a-t-on appris auprès des services de la wilaya. Une importance particulière a été accordée à ce nouvel édifice de santé dans le but de le réaliser et de le mettre en service. Cette démarche a incité le wali Mohamed Abdenour Rabhi à suivre personnellement les travaux d’avancement à travers des visites hebdomadaires de ce projet.

Ces mesures visent à rattraper le retard accusé dans les travaux de réalisation de cette structure de santé. Il a donné ordre au directeur des équipements publics d’infliger des avertissements au deux entreprises qui enregistrent des retards parmi les 16 chargées de la réalisation. Le chef de l’exécutif de la wilaya de Mostaganem  a mis l’accent, lors de sa récente visite d’inspection au projet actuellement réalisé à 85 %, sur la nécessité de renforcer le chantier par les moyens humains et matériels, afin de rattraper le retard dans les travaux.

Il a suggéré aux représentants des entreprises  réalisatrices la mise en place d’un système de travail de 3x8 dans le but d’accélérer le rythme des travaux et de rattraper ce retard dû à des aléas climatiques, selon eux. Dans le même sillage, le premier responsable de l’exécutif a insisté sur le respect des délais de réalisation, ajoutant que les pénalités de retard restent toujours applicables, dans le cas où les arrêts de travail ne sont pas justifiés.

Les entreprises concernées, et dans le cas où elles ne remédient pas aux délais impartis, quant à l’achèvement des travaux, seront remplacées. Soulignons que ce futur hôpital est appelé, une fois opérationnel, à renforcer les prestations médicales et soulager les hôpsitaux, qui n’arrive plus à faire face au nombre important de patients, issus de cette agglomération et des régions limitrophes. 
 

E. Yacine

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER