Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie Profonde

Relizane

La rentrée sociale inquiète
Malgré une baisse sensible des prix, les cartables pour la rentrée scolaire 2017-2018 pèseront toujours aussi lourd sur la bourse des parents et sur le dos des élèves. Après les dépenses de Ramadhan, c’est la rentrée sociale qui tourmente les parents. Une autre période difficile à laquelle ils devront faire face avec son lot de dépenses concernant les vêtements, les tabliers, les livres et les différentes fournitures scolaires. À Relizane, certains parents ont déjà entamé leur prospection dans les marchés, les magasins et les superettes où il paraît que les petites bourses accordent toujours leur préférence au produit chinois. Il faut souligner que le prix des livres et affaires scolaires, des vêtements (made in China) pour trois enfants dépasseront 10 000 DA. Même si les prix sont globalement abordables, la rentrée sociale avec l’Aïd El-Adha impactera sérieusement le pouvoir d’achat.

Une jeune fille tente de se suicider
 Une femme de 23 ans a été retrouvée, lundi vers 18h30, pendue à une corde au balcon de son domicile familial, situé à l’intérieur d’une ferme agricole, dans la commune de Sidi Khettab (40 km au sud-ouest de la wilaya de Relizane), apprend-on d’une source digne de foi. La jeune fille et sa famille occupent cette ferme coloniale depuis quelques années. En faisant sa ronde comme à l’accoutumée, le père, qui est veilleur de nuit dans cette même ferme, a trouvé sa fille pendue. Il se précipita et la sauva d’une mort certaine. La jeune fille a été transportée en urgence à l’hôpital de la région, où elle est gardée sous assistance médicale.

Une jeune femme se jette sous un train
 Une femme d’une trentaine d’années s’est jetée, lundi, sous un train au lieudit Lala Affia. L’accident s’est produit vers 12h lorsque le train qui assure la liaison entre Alger et Oran venait de franchir la gare de ladite localité. Le conducteur n’a pas pu freiner à temps pour éviter la personne qui venait soudainement se jeter sous sa locomotive. “J’ai vu une femme marcher à proximité des rails. J’ai pensé que c’était un passager ou une employée des chemins de fer. Et brusquement, elle s’est lancée juste devant la locomotive”, raconte le conducteur du train, sous le choc. “On ne devait pas s’arrêter ici. J’ai compris qu’il se passait quelque chose quand le train a freiné brusquement”, a rapporté une passagère. Le corps complètement déchiqueté de la désespérée a été enlevé par les éléments de la Protection civile et la police qui se sont rendus sur les lieux.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER