Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Que sait-on?

Formation

Sept grandes écoles lancent la FIE

Une formation innovation entreprendre (FIE) vient d’être lancée par 7 écoles algériennes : HEC Alger, ESI, ENP, ENSTP, Enssmal, Ensa et Ensset d’Oran avec l’appui de l’INSA de Lyon. Un accord a été signé en décembre 2010 entre ces 7 écoles sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Quatre écoles démarrent effectivement cette formation : la HEC Alger, l’ESI, l’ENP et l’ENSTP. Chaque école a sélectionné des candidats porteurs de projets qui, au terme de leur formation, présenteront un business plan qui remplacera le traditionnel mémoire de fin d’études. La HEC a sélectionné 17 étudiants dont 3 suivront leur formation à l’ENSTP et une à l’ESI. En contrepartie, HEC recevra 3 étudiantes de l’Enssmal. La FIE/HEC compte donc 15 étudiants. Parmi eux, 8 ont présenté des idées de projets. En février a eu lieu à la HEC et dans les 3 autres écoles des séances de passage en revue minutieuses des projets, séances supervisées par Hervé Routon de l’INSA Lyon. M. Routon a par ailleurs animé à la HEC le marathon de l’innovation (pendant 500 minutes, les 15 étudiants répartis en 3 équipes ont dû plancher sur des projets qui leur ont été soumis). La HEC Alger a sollicité pour son écosystème une vingtaine de chefs d’entreprise et de cadres de haut niveau pour coacher les 15 étudiants. Dimanche 4 mars, le directeur de la HEC Alger a inauguré de manière solennelle la FIE (voir photo). La formation prendra fin en juillet avec la soutenance des 3 projets (sur les 8 proposés) retenus, devant un jury de professionnels. Les lauréats seront retenus pour le bootcamp du programme Ibn Khaldoun d’échange d’étudiants maghrébins initié par le Napeo, avec la collaboration de la HEC Alger.