Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Ils sont livrés aux libraires avec parcimonie

La tension persiste sur les manuels scolaires de 2e génération

 La rentrée des classes est largement consommée. Pourtant la tension persiste sur les manuels scolaires de 2e génération (3e et 4e années primaires, 3e année de l’enseignement moyen). Des parents d’élèves peinent à compléter le lot de livres programmés par palier. Le manque touche particulièrement les livres de mathématiques destinés aux enfants scolarisés en 3e année primaire et aux adolescents inscrits en 3e année de collège. Des quantités parcimonieuses sont livrées au fur et à mesure aux libraires. Des files d’attente se forment devant ces commerces, tôt le matin, souvent avant l’ouverture, pour pouvoir acheter les manuels manquants avant l’épuisement des volumes approvisionnés. Le constat est fait à Bab El-Oued, à quelques encablures de l’hôtel Kettani, et à Chéraga, pour ne citer que ces deux quartiers. Certains parents passent des heures dans les librairies pour ne pas rater la livraison par les éditeurs des ouvrages recherchés. Il est attendu que la situation se réédite dans les écoles qui fournissent gratuitement les ouvrages aux élèves. Comme nous l’avons déjà indiqué dans l’une de nos précédentes éditions, les manuels scolaires de deuxième génération notamment ont été livrés aux libraires au début du mois d’août, mais retirés quelques jours après parce qu’ils contenaient des erreurs.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER