Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Radar Lundi, 09 Avril 2012 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Universités algériennes

Les enseignants étrangers seront mieux payés

Par : Rubrique Radar

Désormais c’est officiel, le traitement des enseignants étrangers recrutés au sein des universités algériennes sera différent. Mieux encore (ou pire, tout dépend où l'on se situe), les salaires de ces derniers bénéficieront de facteurs de majoration ou coefficients “correcteurs” qui varient de 2,5 à 4,1 suivant le grade et la spécialité.
Les détails de cette mesure sont contenus dans l'arrêté interministériel du 17 Ramadhan 1432 correspondant au 17 août 2011 fixant le coefficient correcteur servant à la détermination de la rémunération des personnels étrangers recrutés au sein des établissements d’enseignement et de formation supérieurs. Pour les enseignants locaux, il est désormais sûr que, du côté de Ben Aknoun (siège du ministère de l’Enseignement supérieur), “on croit dur comme fer que nul n'est prophète en son pays !”.

 

Commentaires

 
#5 Barhoum 11-04-2012 01:00
[quote name="Toubib"]Bravo !! Que penseront nos professeurs qui se donnent corps et âmes à l'Algérie. Nous continuons à écraser les compétences algériennes au profit des étrangers. Et après il ne faut pas se poser la question pourquoi les cerveaux quittent le pays et pourquoi ces mêmes cerveaux font le bonheur des universités et laboratoires de recherche étrangers.
l'université ce n'est pas uniquement de l'enseignement, c'est aussi de la recherche scientifique....
En Algérie ce n'est pas l'Université qui est malade, c'est la mentalité de ceux qui prennent des décisions.[/quot
Désolé mais l'Université est la seule malade - Le pouvoir a mis tous les moyens mais nos chercheurs ...cherchent toujours et depuis longtemps - Quand les stages de courtes durées à l'étranger sont distribués à des enseignants-chercheurs dont le seul souci est de ramener des biens matériels (voiture entre autre) à leur retour...que faut il espérer??
 
 
#4 Barhoum 11-04-2012 00:55
Citation en provenance du commentaire précédent de mylion:
ou est le problème? avec tout le respect que j'ai pour les enseignant intègres, il y a les autres qui ont détruit l'enseignement. que penser vous d'un enseignant qui demande a une étudiante de venir voir sa note chez lui,
que diriez vous d'un enseignant qui déclare a une étudiante que tant que je suis la tu ne pourra jamais passer en année supérieur et j'en passe. et quand il y a revendication ou dénonciation par les étudiants il y a esprit de corps . peut être bien que cela résoudra pas mal de problème et le niveau sera plus élevé

Cinq sur cinq (5/5)...les nôtres se font payer en nature de la manière la plus vil, la plus lâche....du pur chantage et du sabotage, certains potentats de filières ou modules gardent les notes jusqu'au dernier moment pour agir à leur guise et empêcher celles qui refusent de bénéficier de la compensation entre toutes les notes ; sans parler des jurys additionnels et exceptionnels (comme si cela pouvait exister) .
 
 
#3 Toubib 10-04-2012 16:15
Bravo !! Que penseront nos professeurs qui se donnent corps et âmes à l'Algérie. Nous continuons à écraser les compétences algériennes au profit des étrangers. Et après il ne faut pas se poser la question pourquoi les cerveaux quittent le pays et pourquoi ces mêmes cerveaux font le bonheur des universités et laboratoires de recherche étrangers.
l'université ce n'est pas uniquement de l'enseignement, c'est aussi de la recherche scientifique. Ce sont des laboratoires de recherche à monter et que ces laboratoires soient pérennes. L’Algérie va garder ces professeurs combien de temps ? un an, deux ans, trois ans ?
En Algérie ce n'est pas l'Université qui est malade, c'est la mentalité de ceux qui prennent des décisions.
 
 
#2 mylion 09-04-2012 17:43
ou est le problème? avec tout le respect que j'ai pour les enseignant intègres, il y a les autres qui ont détruit l'enseignement. que penser vous d'un enseignant qui demande a une étudiante de venir voir sa note chez lui,
que diriez vous d'un enseignant qui déclare a une étudiante que tant que je suis la tu ne pourra jamais passer en année supérieur et j'en passe. et quand il y a revendication ou dénonciation par les étudiants il y a esprit de corps . peut être bien que cela résoudra pas mal de problème et le niveau sera plus élevé
 
 
#1 Amectuh 09-04-2012 13:12
L'article aurait du préciser comment distinguer un étranger d'un autre étranger. Parce qu'il y aura l'étranger occidental qui nous apprendra à poser les "Pourquoi" et l'étranger arabe qui nous apprendra à interdir ces "Pourquoi". Seront-ils alignés au même tarif?
 
DIlem
DILEM DU 19 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos