Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

S’insurgeant contre la vétusté de l’établissement

Les parents d'élèves ferment un CEM à Tébessa

Le CEM Sakher-Mohamed-Salah, situé à Bir El-Ater, quelque 90 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Tébessa, est fermé depuis mardi dernier par les parents d'élèves. Ces derniers n’en pouvaient plus d’envoyer leurs enfants dans un établissement complètement dégradé (toits des salles de cours et des sanitaires éventrés, mauvaise évacuation des eaux usées générant des odeurs nauséabondes qui indisposent les collégiens pendant le cours...). Devant l’inertie des autorités communales, avisées depuis des années sur les dangers qui guettent les adolescents dans l’enceinte du collège, les parents ont radicalisé leur position. Ils ont condamné l’accès au CEM. Ils ont collé des pancartes sur le portail de l'entrée principale, dans lesquelles ils dénoncent un environnement scolaire insalubre. La Direction de l'éducation de Tébessa est confrontée régulièrement à des actions corsées des parents d’élèves. La semaine dernière, un établissement scolaire à Boukhadra a aussi été fermé pour les mêmes motifs.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER