Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Pôle urbain de Kalitoussa

Rejets industriels polluants dans le lac Fetzara

 Le bassin du lac Fetzara, appelé communément El-Garaâ, est confronté chaque jour à plusieurs polluants industriels et urbains émanant non seulement de la commune de Berrahal, mais également d’El-Eulma et Chorfa (daïra de Aïn Berda, wilaya de Annaba). Aujourd’hui, selon des sources crédibles, la totalité des eaux résiduelles des entreprises et stations de lavage se jette dans ce bassin naturel sans être désinfectées. La pollution a atteint un niveau élevé, à telle enseigne qu’elle augure d’une catastrophe écologique réelle. Nos sources estiment que la moitié des centaines de mètres cubes de polluants industriels rejetés quotidiennement dans ce plan d’eau seraient des huiles usagées. Le lac Fetzara représente un véritable catalyseur de déchets de toutes sortes. “Nous sommes en présence d’un conglomérat de liquides visqueux et vaseux renfermant des vecteurs de maladies infectieuses”, a tenu à témoigner un agriculteur, spécialisé dans l’élevage bovin de race locale, en activité sur les lieux depuis des années. Contrairement à ce qui a été annoncé lors du lancement des projets de nouveaux pôles urbains de la daïra de Berrahal, aucun centre de traitement ou d’assainissement des eaux usées n’a vu le jour.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER