Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Nigeria : quatorze lycéennes échappent à leurs ravisseurs du groupe Boko Haram  Les quatre journalistes français enlevés en Syrie libérés après huit mois de captivité  Football: Le match amical international entre l'équipe algérienne de football et son homologue arménienne, a été maintenu au stade de Sion (Suisse) le samedi 31 mai (APS) Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Ramadhan Lundi, 15 Août 2011 10:48 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Au coeur de L’exégèse coranique

sourate el-forqane : dans une vraie fresque, les attaques des mécréants et la réponse divine

Par :

Comme dans une vraie fresque théâtrale, l’on va passer en revue, un à un, les onze dires ou comportements des mécréants s’attaquant de front à la Révélation du Coran et au Prophète (QSSSL), suivis chaque fois de la réponse divine.
Cheikh Hanbaka en distingue onze. En vérité, l’on peut les ramener à seulement dix par le jeu de la classification du fait qu’il y a des dires doubles ou qui se succèdent en traitant d’un seul sujet.
Pourquoi ? L’on relève que dans le second volet de la symétrie, réservée aux comportements et dires des gens du Miséricordieux, il y a curieusement dix, sous forme bien visible de qualifications et de définitions, faisant ainsi bien une symétrie bien équilibrée. Voilà qui rend la présentation très attrayante de la sourate dans une harmonie parfaite et qui éclaire sur l’approche et la vision de la sourate, sa signification, sa mémorisation, son rappel, sa traduction et sa communication.
L’on a déjà vu que la sourate débutait par une introduction, adressant des louanges à Dieu, elle-même sous forme de symétrie courte entre des attributs divins (01-03) et stigmatisant le comportement des mécréants qui ont pris des divinités mortes et impuissantes. (04) Vient ensuite le premier volet de la grande symétrie avec donc la série des dires des mécréants dans des scènes qui se succèdent une à une.  La sourate se lit ainsi avec plaisir en ayant une bonne guidance y compris dans la langue de traduction, chose qui est difficile dans les traductions habituelles, partant de l’idée pré-reçue que les sourates sont des assemblages de versets, et non de schémas logiques de lecture.
1er et 2e dires : une attaque contre le Coran (Versets 05-06) Cette attaque en règle est une énième répétition visant à saper le moral des croyants, notamment parmi les nouveaux convertis, qui désertaient les rangs de Koraïch :
- Les mécréants ont dit : “Il ne s’agit que d’un mensonge qu’il (le Prophète) avait fabriqué avec l’aide d’autres gens…”, “ce sont des écrits d’anciens qu’il avait reproduits…”
Il faut voir la qualité des réponses divines. Pas d’insultes. Pas d’invectives. C’est le moment idéal pour faire entendre la voix divine. Juste un démenti pour casser leurs prétentions et rétablir la vérité : “Ils ont commis une injustice et produit du faux”, “c’est la Révélation de celui qui est au fait du secret de ce qu’il y a dans le ciel et la terre”.
3e et 4e dires : une attaque contre le Prophète (QSSSL) (V.07-20) Cette fois, c’est le Prophète (QSSSL) qui est visé avec une virulence inouïe en cherchant à le tourner en dérision,  ils ont dit : “Qu’a-t-il ce messager qui marche dans les souks et mange de la nourriture...”, une manière de dire qu’il devait être un être exceptionnel avec des pouvoirs miraculeux. Ils l’ont aussi accusé d’homme touché par la magie noire et la voyance. La réponse divine suit immédiatement en apportant la preuve du contraire tout simplement, accompagnée d’un avertissement pour les mécréants et une bonne promesse pour les croyants. Si simple pour remettre l’attaque pourtant pernicieuse des chefs koraïchites.
5e et 6e dires : ils demandent la descente des anges et à voir Dieu ! (20-31)
Leurs réactions montrent encore plus d’intensité au fur et à mesure des réponses divines en demandant pas moins la prophétie à Dieu pour écarter Mohammed, sans rang, qui ne la méritait pas et tenez-vous bien de recevoir la visite d’ange ou de voir Dieu carrément. Pourquoi pas eux ! Evidemment, ils sont loin de mériter ces privilèges que même les prophètes n’ont pas eus.
Comme la réponse est par là négative, ils décidèrent de boycotter la Révélation et de ne plus accorder d’importance aux nouvelles du Ciel, pensant lui en avoir trop donné dans le but de stopper la montée de la Révélation, qui chaque jour gagne du terrain. Le Prophète (QSSSL) s’en été plaint à Dieu qui lui demanda de patienter.
7e et 8e dires : le dédain et la moquerie (32-54) Ils revinrent à la charge en s’attaquant de nouveau à la Révélation et au Prophète, en étant scandalisés par le jeu des dires réponses qui a fini par les agacer et les ridiculiser en tournant finalement à l’avantage du Prophète (QSSSL) et ses compagnons. Ils demandèrent dans leur délire pourquoi la Révélation ne descend pas d’un seul coup pour qu’ils n’en parlent plus. Devant la réponse claire, ils décidèrent de se moquer du Prophète en le prenant pour une risée, car il ne méritait pas la prophétie qui devait, selon eux, leur convenir à eux, mieux placés pour la recevoir. La réponse divine est bien étalée en interpellant les mécréants à cinq reprises sur des attributs de Dieu, tirés de la vie d’ici-bas. Un passage exceptionnel pour ceux qui méditent.
9e et 10e dires : même le Miséricordieux ne leur plaît pas ! (55-62) Au lieu d’écouter la réponse pourtant convaincante, ils passèrent outre en s’attachant à leurs dieux et en refusant l’invitation de se prosterner devant le Miséricordieux. 
En voilà comment la sourate nous a retracé ces scènes réelles qui s’étaient déroulées sur la place de la Mecque avec fidélité comme une fresque théâtrale en l’immortalisant à tout jamais.  À ces comportements hostiles des mécréants, la sourate va opposer dix autres, exemplaires ceux-là, venant des compagnons du Prophète (QSSSL) et que Dieu les agrée dans le deuxième volet de la symétrie.  Ces compagnons qui ont le mérite de ne pas passer devant les versets en étant sourds et aveugles.

(À suivre)
S. B.
Prochain article : Le comportement
des compagnons.  

 

Ce contenu a été verrouillé. Vous ne pouvez plus poster de commentaire.

DIlem
DILEM DU 19 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos