Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Si ma vie m’était contée

35e partie

©Dessin/ALi Kebir

Résumé : Slimane conduisait lorsqu’il fut pris d’une forte quinte de toux. Yamina le conduit à l’hôpital. Un médecin l’ausculte et vint retrouver la jeune femme pour lui poser quelques questions. Depuis quand son mari faisait-il de telles crises ?

Elle secoue la tête :
-Il n’a jamais eu de telles crises, docteur. Nous sommes en voyage pour le week-end.
Le médecin ôte ses lunettes :
-Hum… Je vous suggère de le faire examiner au plus vite par un pneumologue.
-Un pneumologue ?  Mon mari doit souffrir d’une bronchite, comme je le pensais.
N’est-ce pas docteur ?
Le toubib hoche la tête :
-Nous ne pouvons nous prononcer sans une consultation approfondie. Votre mari doit faire un bilan et quelques radios. Je préfère l’orienter chez un spécialiste.
Yamine soupire :
-Bien docteur… Pourrions-nous reprendre la route sans crainte pour sa santé.
-Oui. Je pense que la crise est passée maintenant. Mais vous allez devoir conduire vous-même.
-Sans doute docteur.
Slimane apparaît. Il était bien pâle et traînait la patte. Des cernes profonds affectaient le contour de ses yeux.
Il s’approche d’eux et lance un coup d’œil à son épouse, puis au
médecin :
-De quoi parlez-vous donc ? Je suis aussi mal en point que je le parais ?
Yamina ébauche un sourire :
-Tu es juste fatigué Slimane, et le médecin me propose de te faire examiner par un spécialiste pour une consultation plus approfondie. Il pense que tu dois souffrir d’une petite bronchite.
L’homme lance un regard interrogateur au médecin, et ce dernier acquiesce :
-Je pense que vous n’avez rien d’alarmant…Mais quelques examens médicaux ne seront pas de trop à votre âge.
Slimane reprend son souffle :
-Hormis quelques coups de froid et des douleurs articulaires de temps à autre, lorsque le temps se rafraîchit, je n’ai jamais souffert d’une quelconque maladie docteur…
-Le moins qu’on puisse dire, c’est que vous avez eu la chance d’avoir une bonne santé et de la préserver. Seulement avec l’âge, quelques petits ennuis peuvent survenir de temps à autre.
Nous sommes justement là pour tenter de remettre les pendules à  l’heure. Dans votre cas, Slimane, il va falloir tout d’abord procéder à certaines analyses et des radios avant qu’on puisse vous prescrire un
traitement.
-Parfait docteur. Je suivrais vos instructions à la lettre. Dès mon arrivée à la maison, je prendrais rendez-vous chez un pneumologue.
Le couple quitte l’hôpital et reprend la route. Yamina conduisait en silence, mais jetait de temps à autre un regard à son mari. Slimane affichait un air dépité. Elle met une main sur la sienne :
-Cela ira Slimane. Je suis certaine que tu as juste pris un coup de froid.
-Heu... Je ne sais pas… Jusqu'à hier soir, je me sentais comme un poisson dans l’eau…

(À suivre) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER