Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Si ma vie m’était contée

37e partie

©Dessin/ALi Kebir

Résumé : Dès leur retour à la maison, Yamina fera appel au médecin de famille, le Dr Ramdane pour examiner Slimane… Le médecin tente de la rassurer mais insistera aussi pour que le malade fasse des examens plus approfondis.

Il approuve :
-Oh ! cela ne pourra pas lui faire de mal… J’ai justement un ami qui pourra le prendre en charge et nous rassurer davantage sur son état général. À l’entendre tousser, on a l’impression qu’il souffre d’une bronchite ou d’une pneumonie… Cependant, seul un examen approfondi pourra balayer nos doutes.
-Vous voulez bien vous en occuper docteur ?
-Bien entendu. Je vous appellerai dès que j’obtiendrai ce rendez-vous.
Yamina raccompagne le médecin jusqu’au rez- de-chaussée, puis remonte dans sa chambre. Slimane avait allumé la radio et contemplait le jardin à travers la fenêtre entrebâillée :
-Slimane, le médecin pense que tu es surmené, se hasarde-t-elle à lancer.
Il se tourne vers elle :
-C’est ce qu’il prétend, mais je n’ai pas aimé sa façon de m’examiner. Il avait froncé les sourcils à maintes reprises et m’avait demandé de tousser, puis de me lever, puis enfin de me rallonger sur le ventre pour me donner des coups dans le dos. Je connais Ramdane depuis trop longtemps, pour ne pas décerner de l’inquiétude dans ses gestes et dans son regard.
Yamina s’approche de son mari :
-Voyons Slimane, que vas-tu donc penser ? Regarde (elle lui montre l’ordonnance ). Il t’a prescrit des médicaments pour calmer ta toux et te détendre...
-Pour me détendre ! Oui, bien sûr… Il a compris que j’avais une boule dans l’estomac, mais m’a suggéré aussi de m’adresser à un pneumologue.
-Une simple formalité pour avoir le cœur net…
Slimane se remet à tousser et met un mouchoir devant sa bouche avant de répondre :
-Je ne sais plus que croire Yamina…
Elle lui prend le bras et l’aide à se rasseoir sur son lit :
-Tu devrais te reposer davantage Slimane. Ramdane va nous obtenir ce rendez-vous chez le pneumologue et tu seras fixé une fois pour toutes. En attendant, je pense que tu devrais penser à prendre un bon bain chaud et un bon petit-déjeuner.
Il passe une main sur sa barbe hirsute :
-Tu as raison Yamina. Je vais prendre un bain. Cela m’aidera sûrement à voir plus clair dans mes idées.
On était au milieu de la matinée. La jeune femme téléphone au magasin et une des vendeuses lui apprendra que plusieurs clientes l’attendait… Elle se dépêchera alors de s’habiller et de prendre quelques affaires dans ses bagages pour les mettre dans sa voiture.
Slimane venait de sortir de la salle de bain. Il sourit en la voyant sur le point de quitter les lieux :
-Alors, on se rend au boulot ma chérie ?
-Heu… Oui, des clientes m’attendent. Heu…Crois-moi, je ne te quitte pas de gaieté de cœur, mais je te promets de rentrer tôt.
Slimane s’approche d’elle et la regarde en face
-Je ne suis pas encore un vieillard gâteux, qui ne sait pas se déplacer sans aide, ma chérie.
-Je n’ai pas dit ça. Mais te sachant malade et fatigué, j’aurai préféré rester auprès de toi.

(À suivre) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER