Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le vent de l’été

3e partie

Résumé : Hind propose à son amie d’aller déjeuner dans un restaurant haut standing. D’abord hésitante, Nacéra finira par accepter. Maissa, sa sœur, veut l’accompagner. Nacéra lui suggère de penser à ses études.

 

Maissa fait la moue.
- Toujours la même rengaine. On dirait que la Terre ne tourne que pour les études et l’avenir.
Elle pousse un soupir et regarde sa sœur d’un air désolé.
-On dirait que tu n’as jamais eu vingt ans.
- Si. Et j’aurais aimé les avoir
encore.
-Qu’aurais-tu donc fait ?
-Autre chose que ce que je suis en train de faire aujourd’hui.
-Par exemple…
-Eh bien, j’aurais opté pour des études supérieures, j’aurais choisi une branche dans la communication ou le marketing, et j’aurais obtenu des diplômes qui m’auraient ouvert d’autres horizons.
-Tu aurais pu faire tout ça. Qui t’en avait empêchée ?
Nacéra se laisse tomber sur une chaise avant de répondre d’un air triste :
-Notre père, que Dieu ait son âme.
Maissa écarquille les yeux.
-Notre père ? Mais on n’a pas cessé de me ressasser que c’était quelqu’un de très ouvert d’esprit, qui vénérait les études et encourageait ses enfants dans leur cursus scolaire.
-C’est la vérité. Seulement, avec moi, c’était différent.
-Je ne te suis pas. On m’a toujours dit que tu avais fréquenté l’école, et que tu avais été une élève très assidue jusqu’en terminale.
-Exact. Mais ce qu’on t’a pas raconté, c’est qu’au moment où je devais passer mon bac, on m’avait retirée du lycée.
-Non !
-Mais si, ma chérie.
-Pourquoi donc ?
Nacéra pousse un soupir.
-C’est une longue histoire.
Elle se passe la main sur le front.
-Je vais t’embêter avec tout ça.
-Mais pas du tout. Je n’ai rien à faire. Mère est chez la voisine, et je viens de confectionner une tarte au citron. Attends, je vais chercher des jus et nous allons prendre notre goûter ensemble. Je suis curieuse de connaître la suite de ton histoire.
-Petite chipie ! Pourtant tu sais bien que je ne t’ai pas caché grand-chose de ma vie.
-Oui. Sauf ce point-là justement. Le plus important. Je reviens.
Maissa sort et revient avec un plateau. Nacéra repousse ses patrons et dégage un espace sur sa table de
travail.
-Là… Nous serons plus à l’aise pour déguster ta tarte.
Maissa dépose le plateau et verse deux verres de jus d’orange, avant de déposer un morceau de tarte devant sa sœur aînée.
-Allez, goûte à mon gâteau et donne-moi ton avis. Je sais qu’en dehors de tes bobines de fil, tes tissus et ta machine à coudre, tu es aussi une cuisinière hors pair.
-Tu exagères, répondit Nacéra tout en goûtant à son morceau de tarte. Je suis comme toutes les femmes de ma génération. Hum… c’est succulent. Tu as réussi ton goûter,
Maissa.
-Ce n’était pas sorcier, je me suis contentée de lire la recette.
-C’est très bon !
Elle but une gorgée de jus et se lèche les doigts, avant de poursuivre :
-Tu vas finir par nous surpasser si tu continues ainsi. La semaine dernière, j’ai apprécié tes macarons.
-Bof ! Je suis encore une novice dans le domaine. Je ne serai jamais comme toi.  
-Détrompe-toi. Tout s’apprend dans la vie.
Maissa regarde sa sœur un moment avant de demander :
-Alors, que s’est-il donc passé pour que tu interrompes tes études juste au moment où tu devais décrocher ton bac ?


(À suivre)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER