Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le mendiant de l’amour

49e partie et fin

©Dessin/ALi Kebir

Résumé : Linda raconte en menus détails sa situation à Youcef. Elle avait hésité à le contacter car elle savait qu’il était fort occupé. Le jeune homme lui demande de l’épouser. Va-t-elle accepter ?

Émue, la jeune femme éclate en sanglots avant de répondre d’une voix nouée :
- J’ai toujours rêvé de rencontrer un homme qui m’aidera à reprendre pied dans ce monde et à retrouver confiance en moi. Lorsque je t’ai rencontré, Youcef, je ne savais pas que l’histoire qui a commencé sur ce banc allait prendre de telles proportions. Je pense que c’est encore la providence qui se mêle de cette histoire entre nous. Un jour, lorsque nous serons vieux, nous nous rappellerons sûrement le jour de notre rencontre et de tout ce qui s’en était suivi.
- Lorsque nous serons vieux ? Tu veux dire que tu acceptes de passer ta vie et de vieillir auprès de moi, Linda ? Est-ce un consentement à ma demande ?
Elle acquiesce et hoche la tête, avant de lui tendre ses deux mains.
-Je ne saurais refuser tant de sincérité et d’amour, Youcef. Tu es l’homme dont pourraient rêver toutes les femmes de ce monde. Je ne cesserai de remercier Dieu de t’avoir mis sur mon chemin et de me permettre de tirer un trait sur un passé qui me torture encore.
Heureux, Youcef tire un écrin de la poche de sa veste et l’ouvre.
-Avant de passer cet anneau à ton doigt, ma chérie, je tiens à te dire que je l’avais acheté dès que j’ai pu avoir accès à mes comptes bancaires.
Et je m’étais juré de le garder jusqu’au jour où je pourrais de nouveau te revoir et espérer gagner ton cœur.
Ce jour béni vient d’arriver et, par ton consentement à m’épouser, tu fais de moi un homme comblé.
Ne pouvant prononcer un mot, tant sa gorge était nouée, Linda tend son annulaire gauche, et Youcef glisse l’anneau qui scellera à jamais leur union et leur amour.
Linda regarde autour d’elle. Rien de son passé ne pouvait maintenant surgir dans son existence.
Le banc qui faisait face à sa villa lui rappellera à jamais sa première rencontre avec ce mendiant qui devient aujourd’hui son mari.
C’était en réalité l’amour qui venait vers elle, après moult souffrances.
Elle se laisse aller contre lui et ferme les yeux.
Elle voulait en fait mettre un trait entre le passé et l’avenir, un trait définitif qui lui permettra de reprendre pied et de voir la vie sous un autre angle.
Youcef et Linda unirent leurs vies et vécurent heureux.
Des années plus tard, ils racontèrent leur histoire à leurs enfants et espèrent vivre assez longtemps pour pouvoir la rapporter aussi à leurs petits-enfants.
C’était le récit du mendiant de l’amour.

(fin)

Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER