Scroll To Top

Autres / Récit de Yasmina Hanane

La phobie

55e partie

©Dessin/Mokrane Rahim

Résumé : Ramzi parti, Amel prend un comprimé d’aspirine, et oublie sa migraine pour contacter Manel… Cette dernière est heureuse de l’entendre, mais surprise aussi d’apprendre qu’elle était au courant de l’ancienne relation de son frère. Que va-t-elle donc pouvoir lui dire à ce sujet ?

Manel garde le silence. Prise au dépourvue probablement, se dit Amel… Au bout d’un moment, elle consentit enfin à répondre :
- C’est bien sûr mon nigaud de frère qui t’a raconté cette histoire ?
- Oui… Mais avant cela, il y avait eu des coups de fil et des menaces à mon encontre…
- Hein ? Des menaces ? De qui donc ?
- De cette femme bien sûr…
Manel est sutpéfaite. Elle ne s’attendait sûrement pas à de telles révélations.
- Cette femme t’a contactée,
Amel ?
- Oui... Et plusieurs fois…
- Comment ? Comment avait-elle…
- Pu avoir mes coordonnées ? Je n’en sais rien ma chère belle-sœur. Ce qui est certain, c’est qu’elle est au courant de beaucoup de choses à notre sujet, Ramzi et moi.
- C’est… c’est aussi sérieux
que ça ?
- Même plus que tu ne le penses… Je suis même arrivée à douter du célibat de Ramzi.
- Que Dieu nous préserve de ces personnes sans scrupules… Crois-tu que j’aurais menti au sujet de mon frère pour t’inciter à l’épouser ? Non  Amel. Tu n’y es pas du tout.  Je n’aurai même pas imaginé une telle issue…
- Je n’en doute pas… Mais parfois, certains secrets ne sont révélés que lorsqu’il est trop tard…
- Tu veux dire que Ramzi aurait pu se marier avec une autre à l’insu de la famille ?
- Pourquoi pas ?
- Non, non Amel, mon frère n’est pas aussi vil… Il est, certes, comme tous les hommes... Il aime les jolies femmes, et les courtise. Mais depuis ce malheureux passage dans sa vie, il a vécu comme un moine… J’avais d’ailleurs du mal à croire qu’il a eu enfin le coup de foudre pour une femme et avait été jusqu'à hâter sa demande en mariage… J’étais si heureuse pour vous deux…
- Je n’en doute pas Manel, mais il aurait fallu tout me raconter…
- Je t’avoue que je n’y avais même pas pensé…
- Mais elle, y avait pensé…
- Oui je vois… Que t’avait-elle donc demandé ?
- De m’éloigner de Ramzi…
- Non !, s’exclame Manel…
- Et pourtant…
- Non, non… Je ne veux plus qu’elle lui tourne autour… Elle l’a déjà assez brisé comme ça… Amel écoute-moi bien… Si elle te rappelle, dis-lui d’aller voir ailleurs. Mon frère n’est pas une marionnette qu’elle peut manipuler à sa guise…
Amel pousse un soupir de lassitude.
- Manel ! ​Je n’ai rien à voir avec cette femme… C’est à Ramzi de régler tout ça…
- Tu as vu Ramzi aujourd’hui ?
- Oui. Et je lui ai tout raconté…
Manel se fait plus rassurante
- Tu as bien fait de te confier à lui. Ne t’en fais pas… Il saura quoi faire…
- Oui, mais mon angoisse refuse de s’apaiser…
- Rassure-toi… Cette femme ne vaut plus rien pour lui… Dans le passé, elle s’est accrochée à ses pans pour donner un nom à l’enfant qu’elle portait, puis elle a fini par décrocher. Je ne sais pas si elle a une conscience, mais elle avait tout avoué à Ramzi…
- N’empêche qu’elle tente encore de renaître de ses cendres pour reprendre son ancienne relation…
- Amel, mon frère a déjà fait son choix… Un homme tel que lui ne revient jamais sur ses décisions…
Amel soupire :
- Lorsqu’il s’agit de femmes…
Manel l’interrompt :
- Non, Amel. Tu te trompes sur toute la ligne… Tu te rends malade pour des broutilles… Ramzi saura régler tout ça, te dis-je.
- Espérons-le Manel…

(À suivre) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER