Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

l’artiste

5e partie

Résumé : Tahar tente de percer les pensées de Kahina, et elle en est gênée… Tous les artistes sont un peu fous sur les bords, mais pas elle, pas encore. Une femme s’approche d’eux, elle est intéressée par une toile. Tahar lui explique que c’est de l’impressionnisme.

Elle rougit :
-Heu... Oui… Oui bien sûr... Je verrais plutôt bien cette toile dans mon salon.
-Ah !
-Oui… Je trouve les couleurs criardes et assez nettes pour donner du relief aux murs.
- Avant cela, n’aimeriez-vous pas décortiquer avec moi ses contours et son contenu ?
-Je ne vous suis pas…
Il s’humecte les lèvres et se gratte la joue, avant de répondre :
-Je m’explique : cette toile représente une femme dans son sommeil, c’est-à-dire à l’état inconscient… Ses traits sont détendus et reflètent son tempérament réel. C’est dans le sommeil qu’on puise nos véritables forces morales et physiques, et qu’on retrouve notre réelle personnalité… Lorsqu’on dort, notre visage devient plus innocent, donc plus enclin à être “étudié” pour déterminer qui nous sommes…
-Oui, mais pourquoi une femme et pas un homme ?
Il hoche la tête et sourit :
-Bonne question : je pourrais vous répondre que la femme est ce qu’il y a de plus beau dans ce monde… La femme, c’est la fertilité, la procréation… C’est elle la mère de l’humanité et son avenir… Sans la femme, nous ne serions plus que poussière depuis la nuit des temps.
La jeune femme se détendit :
-Ah ! vous me rassurez… Heu… Je suis plus  décidée que jamais à acheter cette œuvre…
-Et si je vous disais qu’elle n’est pas à vendre ?
-Non ! Vous plaisantez !
Il soupire et rabat sa casquette :
-Si vous le prenez ainsi, libre à vous… Mais je vous assure que je suis sérieux dans mes propos.
Stoppée dans son élan, la jeune femme me jette un regard interrogateur… Comme je ne trouvais rien à lui dire, elle tente de prendre un air dégagé, et rejette ses cheveux en arrière dans un geste gracieux, avant de revenir à Tahar :
-Allons, Monsieur l’artiste, je pense que nous allons pouvoir trouver un terrain d’entente, je voulais faire une surprise à mon mari pour son anniversaire…
-Et vous lui offrez une femme ?
La réplique était si inattendue, que j’eus un mal fou à maîtriser mon rire, alors que la jeune femme devenait écarlate.
-Non, je voulais lui offrir un tableau…
-Et vous avez misé sur cette femme… Joli choix… Quoi de plus beau qu’une femme pour un homme ?


(À suivre)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER