Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Nigeria : quatorze lycéennes échappent à leurs ravisseurs du groupe Boko Haram  Les quatre journalistes français enlevés en Syrie libérés après huit mois de captivité  Football: Le match amical international entre l'équipe algérienne de football et son homologue arménienne, a été maintenu au stade de Sion (Suisse) le samedi 31 mai (APS) Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
RÉDACTEUR EN CHEF WEB Mercredi, 25 Juillet 2012 22:15 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Écoulement à surface libre (05)

Par : Salim KOUDIL

Dimanche 15 juillet
Ce qui se passe au Mali ne doit laisser personne indifférent. Je crois que le sujet restera d’actualité encore longtemps. Cette fois, je me contenterai de ce petit texte (je le publie tel quel) qu’une personne a mis sur le mur de son compte facebook. À sa lecture, je me suis dis que l'auteur est d'une lucidité devenue une denrée rare en ces temps d'asservissement :

« C'est bizarre quand même, l’Afghanistan a été attaqué militairement par l'Otan après la destruction des Boudha géants et la même chose risque de se passer au Mali pour les tombeaux de Tombouctou. Je comprend que se soit un patrimoine mondial, mais quand même, est-ce que parce que l'opinion mondiale est choquée par la destruction d'objets  (par un groupe de cinglés financés par le Qatar), qu'il faut lancer une guerre qui va tuer des gens, déplacer des civils et bombarder leurs maisons??! ».

Lundi 16 juillet
La polémique ne cesse de grandir depuis que le tirage au sort de la CAF a donné la Libye comme notre prochain adversaire. Il faut donc battre ces voisins pour pouvoir retrouver cette coupe d’Afrique des nations. La polémique concerne la domiciliation du premier match. Les Libyens insistaient pour jouer ce match chez eux, à Tripoli. Pas du tout évident. Le kidnapping du président du comité olympique du pays des Kadhafi est venu chambouler tous les arguments des officiels du pays du CNT. Une insécurité qui a visiblement fait déchanter les pro – Tripoli. Le débat semble maintenant se déplacer sur domiciliation du match. Le choix sera visiblement entre le Maroc et l’Egypte. Si je parle de cette confrontation algéro-libyenne, c’est qu’il y a une histoire, et qui semble-t-il est passée presque inaperçue. Elle donne déjà une idée sur l’importance de ce match pour les nouvelles autorités de Tripoli. Elle concerne l’actuel homme fort de la Libye, Mustapha Abdeljalil. Ce chef du CNT, jouait dans un club, Akhdar El Baidha. Pendant cette période où il foulait les terrains, le number one libyen a eu deux entraîneurs algériens : Abdelhamid Zouba (ex joueur de l’équipe du FLN et ex-coach de l’EN algérienne) et un certain Tayeb Bouhafs (que je ne connaissais pas, je l’avoue). D’ailleurs, Mustapha Abdeljalil avait rencontré ses deux ex-entraineurs lors de sa visite officielle à Alger, en avril dernier.

Un ex-footballeur pour numéro un d’un pays ! Y a-t-il eu des précédents ?  Je me souviens d’un, le premier président de l’Algérie indépendante, Ahmed Ben Bella. Il était, entre 1939 et 1940, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille.

Du coup, ce Maghreb a offert deux footballeurs …À quand des prix Nobel ? Des chercheurs scientifiques ? Ok, ok, c’est trop demandé peut-être, alors, je parlerai de l’Algérie là : à quand des diplômés universitaires tout simplement ! C’est si compliqué que ça !

Mercredi 18 juillet
Qui se souvient de Gilles Jacquiers ? Ce journaliste de France 2 tué le 11 janvier dernier à Homs, en Syrie. Je me souviens que pendant plusieurs jours, et plusieurs semaines, sur tous les médias, télé, journaux, site web, l’auteur était désigné dès les premières minutes : l’armée syrienne. En ce mercredi 18 juillet, voilà que l’information selon laquelle l’obus qui a touché le journaliste avait été tiré par les opposants au régime.   Une information confirmée plus de six mois après, avec à la clé « «tous les services spécialisés, ainsi que les diplomates de l'ambassade de France à Damas sont d'accord (avec) cette conclusion». Mais ça passe inaperçue. Et vous vous demandez encore c’est quoi la propagande ? Peut-être que vous devez voir du coté du journaliste britannique Alex Thomson...

Jeudi 19 juillet
Omar Souleyman est mort.  Un puissant, très puissant homme de l’ombre vient de mourir. Une fin des plus intrigantes. Subitement, l’ex-chef des services secrets égyptien s’était retrouvé aux états unis pour des soins alors qu’il se portait si bien avant ! La fin de cet homme a laissé perplexe plus d’un, des observateurs les plus avertis au simple citoyen égyptien. Je ne parlerai pas de l’attentat qui a ébranlé l’appareil sécuritaire syrien la veille, et qui, j’en suis persuadé, est un coup de certaines « officines » hostiles au régime d’Al Assad. Au début du mois de juillet le patron des renseignements généraux allemand, Heinz Fromm démissionnait de son poste. Ok, aucune relation (à priori) entre les deux faits, mais tout de même, il se passe de si étranges choses ces derniers temps. Des plans sont élaborés dans tous les sens, et le brouhaha entourant ces manœuvres annoncent des événements encore plus « sonores ».

Samedi 21  juillet
Le cinquantenaire de l’indépendance avait suscité un tollé chez certains. Beaucoup avaient critiqué les moyens mis dans les feux d’artifices et dans le cachet octroyé à certaines chanteuses. Tout à fait légitime peut être, mais il suffit de voir ce qui se passe depuis le début du ramadan pour voir à quel point le « raisonnement » est identique « en bas ». Cette absence de culture citoyenne reste toujours indigeste (pour rester dans l’esprit de bouffe). Critiquer juste pour critiquer, sans rien proposer et encore moins rien faire pour essayer de changer les choses,  reste encore une marque « dz ». C’est si facile de casser! Mais où sont les alternatives ? « Rien ne se donne, tout s’arrache »…



S.K

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 19 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos