Sept morts et deux blessés dans un accident de la circulation au sud de LaghouatCisjordanie occupée: 7.500 nouveaux colons israéliens en six moisLa Tunisie relève son niveau d'alerte de sécuritéTrois morts et 22 blessés dans deux accidents de la circulation à TlemcenPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
RÉDACTEUR EN CHEF Samedi, 03 Décembre 2011 17:10 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Du panarabisme à l’islamisme :

D’une dictature à une autre

Par : Salim Tamani

D’une dictature à une autre et cette fois ce sont les urnes qui vont légitimer les nouveaux régimes que le monde occidental qualifie de « démocratique ». Après des décennies de système fermé, les sociétés arabes n’ont pas encore le droit d’espérer. Elles vivront encore parce qu’elles l’auront voulu sous la chape de plomb islamiste.
Parce que les dictatures ont toujours fait le lit de l’islamisme par le biais d’un système éducatif des plus arriérés,  le verdict des urnes ne surprendra que ceux qui prenaient leur désir pour de la réalité. En Tunisie, Ennahda commence à sortir ses griffes en affirmant disposer de la légitimité des urnes pour gouverner seule alors qu’en Egypte les frères musulmans ont raflé la mise. Ou sont alors les réseaux sociaux (Facebook et twitter) qu’on présentait dans la presse européenne comme étant les moteurs des révolutions alors que dans les faits le monde arabe et l’Afrique ne bénéficie que de 2% du taux de connexion mondiale sur internet ?
Ainsi va le gros mensonge et ce n’est pas encore fini. Après l’OTAN qui a intervenu pour  installer un nouveau régime dictatoriale en Libye, on ne sait pas ce que la propagande occidentale va encore inventer pour justifier un soutien aux nouvelles dictatures naissantes à moins que d’autres intérêts et objectifs à courts et moyens termes pousseraient Paris, Londres et Washington à agir de la sorte.
Les aspirations démocratiques des sociétés arabes peuvent ainsi attendre. Un système éducatif basé sur les règles de l’universalité, un accès à la santé et à l’emploi, une liberté d’expression, une presse écrite et audiovisuelle libre et une transparence dans la gouvernance, ce sont visiblement des atouts réservés à la société occidentale. Ce qui est permis aux uns ne l’est forcement pas pour les autres. Et les autres c’est nous. Dans les sociétés musulmanes, il semblerait que la démocratie pour laquelle elles luttent n’est valable que pour l’organisation des élections et la participation des électeurs. Quant au mode de gestion, il changera tout simplement de couleur mais le fond restera le même. Après le communisme et le panarabisme, c’est le tour de l’islamisme.


Salim Tamani

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 17  SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
 Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 02)
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 02)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos