Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Reportage

Universitaire et historien anticolonialiste

André Nouschi décédé le 7 mars dernier

L'historien anticolonialiste, André Nouschi, auteur de plusieurs recherches sur l'Algérie et la Méditerranée, est décédé le 7 mars dernier à l’âge de 94 ans, a-t-on appris, vendredi, auprès de ses proches. L'information de son décès a été confirmée, jeudi soir, par l'université de Nice Sophia Antipolis dans laquelle il enseignait l'histoire contemporaine. Né le 10 décembre 1922 à Constantine, André Nouschi, spécialiste de l’histoire contemporaine, avait consacré ses recherches dans les années 1940 et 1950 sur l’histoire économique de l’Algérie. Sa thèse, soutenue en 1959 sous la direction de Charles-André Jullien, portait sur “Enquête sur le niveau de vie des populations rurales constantinoises, de la conquête jusqu'en 1919”. À l'université d'Alger où il professait, il avait publié en 1958 la Correspondance du Docteur Vital (de Constantine) avec Ismaël Urbain. Menacé par les Ultras, il avait quitté Alger la même année pour continuer l'enseignement à l'université de Tunis.  En 1960, il a publié avec Yves Lacoste et André Prenant Algérie passé et présent. André Nouschi qui dénonçait aussi la politique israélienne en Palestine, est connu pour être un fervent anticolonialiste. Il s'est également intéressé à l'histoire de l'exploitation du pétrole dans les régions d'Afrique du Nord et du Proche-Orient. Professeur émérite depuis 1991, il enseignait l'histoire contemporaine à l'université de Nice, où il a fondé en 1968 le Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (CMMC), puis la revue des Cahiers de la Méditerranée en 1971.

APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER