Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Reportage

Boumerdès

Des villas individuelles transformées en “promotion immobilière”

 Les constructions illicites continuent de défrayer la chronique dans la commune de Boumerdès. Les services techniques de l’APC ont été surpris ces derniers jours par la découverte d’un autre genre de construction illicite. Il s’agit des constructions non conformes aux plans approuvés par la direction de l’urbanisme. C’est le cas de cette construction située à la cité Foes, non loin du siège de l’APC et de la wilaya, dont les propriétaires viennent d’être mis en demeure d’arrêter les travaux pour “violation de la loi sur l’urbanisme”, mais ces mises en demeure sont restées sans effet. Les auteurs de cette infraction, qui ont continué les travaux, ont obtenu un permis de construire pour la réalisation de 4 villas R+2, mais la construction en cours de réalisation n’a rien voir avec les plans graphiques acquiescés. “Non seulement les travaux ne correspondent pas au permis de construire délivré conformément au plan d'occupation des sols (POS) en vigueur, mais les propriétaires n’ont pas trouvé mieux que de procéder à des extensions anarchiques en utilisant un terrain excédentaire situé près d’un oued”, affirme une source proche des services de l’urbanisme. Ce genre de pratique est monnaie courante à Boumerdès, où certains constructeurs ont trouvé l’astuce de détourner la vocation “individuelle” de leur construction pour la transformer en une construction collective, en violation de toutes les règles de l’urbanisme. Et pour mieux entretenir le flou, ils utilisent le vocable “construction familiale” au lieu “construction individuelle”.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER