Onze militaires ont été tués et cinq autres blessés dans une attaque terroriste, samedi soir à Tizi-Ouzou, contre un détachement de l'ANP qui a abattu trois terroristes (communiqué du MDN)  Naufrage d'un ferry en Corée du Sud : dix nouveaux corps retrouvés (garde-côte)Un journaliste pakistanais blessé dans un attentat à KarachiÉgypte: deux policiers tués dans une attaquePlus de 280 réfugiés transférés vers des camps dans le Nord-est du KenyaPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Reportages Jeudi, 14 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Hamma Hamammi du Parti communiste ouvrier de Tunisie

Les dérives des salafistes sont tolérées par le gouvernement

Par : ALLIA Ahmed

Aux côtés de partis tels que le Congrès pour la République de Moncef Marzouki, Ettakatol de Mustapha Benjaâfar, le Parti démocratique progressiste de Maya Jbiri, ou encore le Pôle démocratique moderniste, le Parti communiste ouvrier tunisien de Hamma Hamammi est à même de faire contrepoids à Ennahdha, le parti islamiste, dont la montée en puissance effraie beaucoup de Tunisiens. Unies, ces formations politiques de gauche et progressistes sont, en effet, majoritaires dans l’Assemblée constituante et peuvent de fait contrarier les velléités de radicalisation du parti de Rached Ghannouchi, s’agissant notamment de l’instauration d’un État islamique. Hamma Hamammi, porte-parole du Parti communiste ouvrier de Tunisie (PCOT), avocat et défenseur infatigable des droits de l’Homme, est un des plus farouches opposants au président déchu Ben Ali. Il a eu l’amabilité de nous accorder un bref entretien dans ses bureaux des quartiers nord de Tunis. Ce qui frappe d’emblée, c’est la simplicité de l’homme, son humilité. Celui que beaucoup d’intellectuels de la capitale qualifient de Guezdour, comprendre Lion, personnifie la force tranquille et ses yeux s’illuminent quand il parle de son pays la Tunisie.  Sa modestie naturelle l’empêche de retracer son propre parcours politique, pourtant riche en enseignement, lui qui a été emprisonné pour ses convictions, préfère plutôt faire part de son analyse de la situation, qui prévaut dans son pays après le départ de Zine El-Abidine Ben Ali et de l’avènement du gouvernement en place. Le tableau qu’il dresse est inquiétant à plus d’un titre car, selon lui, le pays de la révolution du Jasmin traverse une zone de fortes turbulences avec à son gouvernail une équipe de gouvernants à des lieues des aspirations du peuple. Hamammi n’est pas du tout tendre avec Ghannouchi et Ennahdha, qu’il avoue avoir soutenus dans les moments difficiles. Le Pouvoir en place est dans une situation de blocage.


A. A

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 20 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos