Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Rétrospective 2016

Reprise de la ville d’Alep par le régime de Bachar al-Assad

Syrie : un tournant décisif dans la crise

Plus de 5 années après le déclenchement de la rébellion, qui a ébranlé les fondements du régime syrien, la bataille d’Alep, perdue par les rebelles et les terroristes, change la donne en faveur de Bachar al-Assad.

L’intervention militaire russe, appuyée au sol par les Iraniens et Hezbollah aux côtés de l’armée syrienne, a fini par avoir raison de la rébellion et des terroristes de Daech et d’al-Qaïda. Et c’est la reprise d’Alep-Est qui s’est avérée décisive dans cette guerre en Syrie. Après plus de 5 ans de combats, les rebelles ont fini par céder face aux coups de boutoir de l’armée syrienne. Ils n’ont pas pu résister au siège imposé, et surtout aux bombardements aériens russes.
La perte d’Alep aura été un revers déterminant pour la rébellion, mais surtout une victoire décisive pour le régime de Bachar al-Assad. Pour ce dernier, c’est le couronnement de 5 années pour reprendre la seconde ville du pays, alors que tout semblait perdu.
En effet, lorsque les rebelles s’étaient emparés des quartiers est de la ville en juillet 2012, le régime syrien était aux abois, et beaucoup prévoyaient sa chute imminente. Mais Moscou a changé la donne en s’investissant aux côtés de Bachar al-Assad, qui pouvait déjà compter sur ses amis Iraniens et le Hezbollah libanais du Cheikh Hassan Nasrallah.
Il faut croire que l’intervention de l’aviation russe à partir de l’automne 2015 aura été décisive. À cela est venu s’ajouter le soutien au sol des milices chiites iraniennes, irakiennes et libanaises. Pour les rebelles, la défaite d’Alep aura constitué le coup de grâce. Désormais affaiblie et isolée, elle n’a plus les moyens de résister, malgré le soutien affiché par l’Arabie saoudite et ses alliés du Golfe.
Il ne faut pas oublier que la réconciliation entre Moscou et Ankara, qui s’est concrétisée le 9 août 2016 par la rencontre entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue russe Vladimir  Poutine à Saint-Pétersbourg, a scellé le sort de la rébellion. Cette dernière a perdu le soutien d’Ankara, qui était le pire ennemi de Bachar al-Assad. Depuis, les bombardements de l’aviation russe sont devenus plus fréquents, grâce à l’utilisation de l’aérodrome militaire d’Hamedan, dans le nord-ouest de l’Iran.
La ratification par Vladimir Poutine, en octobre, de l’accord entre Damas et Moscou sur le déploiement pour une durée indéterminée des forces aériennes russes sur l’aérodrome de Hmeimim, a facilité les frappes russes. La chute d’Alep n’était plus qu’une question de temps. Le 23 décembre, le président russe appelle Bachar al-Assad pour le féliciter pour la “libération” d'Alep, au lendemain de l’annonce par l’armée syrienne de la reprise du contrôle total de la ville. Réagissant à cette défaite militaire, Yasser al-Youssef, un responsable du bureau politique du groupe rebelle Nourredine al-Zinki, a admis que le retour d’Alep sous le contrôle total de Damas est une grande perte pour les insurgés qui combattent le régime syrien de Bachar al-Assad. “Sur le plan politique et territorial, c'est une grande perte”, a-t-il estimé, avant d’ajouter : “Pour la révolution, c'est une période de recul et un tournant difficile”


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER