Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Santé Samedi, 08 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Un p’tit café ?

À peine le Ramadhan fini, on reprend nos anciennes habitudes et surtout les mauvaises…

Par : Aït Kaci Boussad*

L’année prochaine, le Ramadhan reviendra très probablement le 10 juillet 2013, espérons que nous serons là pour l’accueillir. Chaque année, le Ramadhan revient en reculant de dix jours de façon à toucher toutes les saisons : été, automne, hiver et printemps.
C’est nous qui une fois partis nous ne reviendrons jamais, c’est la loi de la vie, on n’y peut rien !
Mais on peut avoir une hygiène de vie en ayant un rythme de vie sans stress, sans angoisse, sans courir comme des fous contre la montre. On peut avoir un sommeil réparateur, on peut manger équilibré et sain et on peut faire du sport.
On peut aussi éviter le tabac, les médicaments et toutes les addictions.
Pour revenir à la vie de tous les jours, rien n’est plus facile. Mais pour garder la ligne qu’on a façonnée pendant tout le mois de Ramadhan, c’est très difficile parce qu’il faut manger équilibré, autant de protides, glucides et de lipides.
Il faut que les entrées soit égales aux sorties, cette loi n’importe quel nutritionniste vous la dira, mais l’appliquer sur le terrain et une chose très difficile, voire impossible, vu le rythme trépidant de chacun de nous. C’est pour cela qu’il faut gérer son quotidien :
1/ En luttant contre le stress : soit en se relaxant pour prendre du recul sur les événements à fin d’améliorer son contrôle émotionnel et réduire la tension musculaire, soit en faisant de la sophrologie qui axe sur la respiration.
2/ En faisant du sport et en choisissant la discipline qui nous satisfait le plus : jogging, natation, cyclisme, football, basket-ball.
Quelle que soit la discipline choisie, il faut un équipement adapté et commencer en douceur, des séances d’au moins 30 minutes 2 à 3 fois par semaine.
Sans oublier de se réhydrater avec de l’eau minérale pendant et après l’effort, et en ménageant son corps, et pour cela un bon échauffement est de rigueur. La devise c’est qu’il ne faut jamais arrêter une séance de sport brutalement sans qu’elle ne soit suivie d’étirements.
3/ En mangeant équilibré : fruits et légumes, eau minérale sans sauter de repas et éviter impérativement cette malbouffe qui est le mal du siècle.
4/ En dormant suffisamment et en ayant un sommeil réparateur, et pour cela il faut éviter de prendre des excitants, café en grande quantité surtout le soir, il faut éviter de prendre des vitamines et des boissons gazeuses le soir et éviter de manger copieusement tard. L’activité physique ne doit pas être programmée après 20h. Enfin il faut savoir écouter les signaux du sommeil, à savoir bâillement, yeux qui piquent et ne jamais changer de lit pour aller dormir. Le café pris en petite quantité peut donner beaucoup de bien. “Un p’tit café ou un noir”, phrase employée très souvent, n’est que bénéfique pour la santé, car en plus des divers sels minéraux et vitamines, bien sûr en petite quantité le café renferme de puissant antioxydant : des polyphénols (200 à 500 mg par 15 cl) qui sont des substances naturelles qu’on trouve dans les fruits, les légumes, les céréales, le chocolat. Le café renferme aussi du kahwed (d’où le non kahwa en arabe). D’après les spécialistes les buveurs de café, toujours en petites quantités, auraient moins de risque de développer certains cancers comme le cancer du colon, du rein et de la vessie. Le lecteur va se poser la question suivante : Et la caféine dans tout ça et dont on ne disait que du mal ? Eh bien, elle existe, mais quand on prend le café de façon modérée et surtout “l’expresso” qui est devenu familier chez nos familles, surtout le décaféiné qui contient moins de caféine que le café filtré, il faut savoir qu’il a plus d’effet bénéfique, surtout si on ne dépasse pas deux à trois tasses par jour. Il procurera des sensations de bien-être et accroîtra la vigilance, tout en facilitant la digestion, surtout si on le prend à la fin des repas. D’où cette réplique de tout un chacun : “un p’tit café ?”. Mais plus de 4 tasses par jour donnerait le contraire de l’effet escompté et espéré, c'est-à-dire énervement, stress, angoisse, insomnie et addiction. La modération dans tout ce que nous faisons, entreprenons : internet, téléphone portable, café, nourriture… est bénéfique, et tout abus est nuisible pour la santé en ayant toujours à l’esprit que la santé est notre capital.


Dr A. K. B.

 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos