Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Santé Samedi, 30 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Le “sauté deux repas”

Par : Aït Kaci Boussad*

Quelle solution miracle ! Aujourd’hui, sous prétexte de manquer de temps, les repas sont réduits. Petit déjeuner souvent absent voir inexistant hormis quelquefois un café noir, une cigarette et direction le boulot.
Le déjeuner consiste en un plat tout prêt un sandwich ou une pizza et on n’avale quasiment  rien jusqu’au dîner qui est lui trop copieux.
Rentrant du boulot, on se met en face de la télé ou de l’ordinateur et on mange comme dix avec rapidité. Sans faire aucun effort, on se met au lit pour se réveiller le lendemain avec le même comportement.
De façon paradoxale, ces journées passées avec quasiment rien dans le ventre sont redoutables pour la ligne. L’hormone insuline qui répond au jeûne favorise le stockage des graisses, elle sera fabriquée en excès toute la journée et automatiquement provoquera une hypoglycémie, c'est-à-dire une baisse du sucre dans le sang car c’est une hormone hypoglycémiante ce qui va provoquer des maux de tête (les cellules cérébrales sont glucodépendantes), un manque de concentration, du stress et des vertiges.
Le hic dans tout cela c’est que cette hormone peut faire le contraire car en prévision d’autres épisodes de “sauté de repas”, elle va mettre en réserve tout ce qui sera à sa portée et elle sera à l’origine d’une prise de poids.
Le résultat est le contraire de celui escompté car plus on s’affame, plus on saute de repas, plus on active le mode “stockage” et on déclenche un surpoids qu’on voulait faire disparaître. Ajoutez à cela des repas copieux, une absence d’activité physique, résultat des courses une obésité qui dérange et un cercle vicieux qu’il faut absolument briser pour parvenir à la minceur.


B. A. K.

 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos