Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Santé Samedi, 23 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Mauvais et bon cholestérol

Par : Aït Kaci Boussad*

Le cholestérol est une substance lipidique, il circule dans le sang sous deux formes l’une libre, l’autre estérifiée. Il a une double origine, un tiers venant de l’alimentation donc exogène et deux tiers fabriqués par le foie, donc endogène. Son rôle est prépondérant dans la composition des cellules, c’est le composant essentiel et fondamental des membranes cellulaires. Notre organisme l’utilise aussi dans la fabrication de la vitamine D et on le trouve dans la bile. La notion de bon et de mauvais cholestérol n’est pas due à deux cholestérols différents et ce sont les transporteurs dans le sang qui sont différents. Il existe deux types de transporteurs :
- LDL (lipoprotéine de petite densité) ;  
- HDL (lipoprotéine de haute densité) ;
Le bon cholestérol c’est celui qui est transporté par le HDL, il a le rôle important de débarrasser l’organisme du surplus de cholestérol en l’emmenant au foie pour l’éliminer. Les HDL ont une capacité de débarrasser et de nettoyer nos artères de tous les dépôts lipidiques de mauvaise qualité, ce qui permet à ces artères de garder leur souplesse. Le mauvais cholestérol par contre c’est celui qui est transporté par les LDL, il a pour rôle de déposer toutes les graisses sur les parois des artères créant des plaques d’athéromes qui vont obstruer la lumière de ces artères.
Le déséquilibre entre le bon et le mauvais cholestérol, surtout l’excès du mauvais, sont à l’origine des maladies cardiovasculaires. L’apport exogène alimentaire peut être à l’origine de ce déséquilibre, notamment une alimentation riche en lipides et en graisses saturées (abas, cervelle, foie, langue de bœuf, pâté, volaille) en plus du manque d’activité physique. L’alimentation équilibrée, le sport, l’arrêt du tabac, peuvent aider à rééquilibrer le cholestérol surtout en choisissant les matières grasses entre les graisses animales et végétales, même le choix de l’huile de cuisine jouerait un rôle important (l’huile d’olive et de soja).

 
DIlem
DILEM DU 20 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos