Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Sports Mercredi, 20 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Jeux olympiques de Londres

Abdelhafid Benchabla portera le drapeau de l’Algérie

Par : Sofiane Mehenni

Le porte-drapeau de la délégation algérienne aux Jeux olympiques de Londres (27 juillet au 12 août) est désormais connu. En effet, il s’agit du pugiliste algérien Abdelhafid Benchabla (26 ans), qui a été choisi par le COA.
Ce dernier, faut-il le rappeler, est champion du monde au WSB (World series of boxing) de sa catégorie de 81 kg et médaillé d’or lors des Jeux africains de Maputo, et est aussi qualifié avec sept de ses coéquipiers pour les jeux de Londres. Toujours est-il que le natif de Zemmouri a eu une marge de progression très importante depuis les derniers JO de Pékin en 2008, où il a atteint le stade des quarts de finale. Il était du reste à un tour de la médaille olympique.
Cette désignation viendra récompenser tous les efforts consentis par ce boxeur pétri de qualités, et surtout lorsqu’il est passé professionnel, en commençant par le club coréen de Poséidon, avant d’atterrir au club d’Astana au Kazakhstan cette année.
Ainsi, Benchabla succède au nageur Salim Iles, qui était, lui, le porte-drapeau de la délégation algérienne lors des derniers Jeux olympiques, il y a quatre ans de cela. Se trouvant en Thaïlande en compagnie de ses coéquipiers qualifiés aux Jeux olympiques de Londres 2012 où ils se préparent en perspective de ce rendez-vous, Benchabla a appris la nouvelle de sa désignation comme porte-drapeau de la délégation algérienne aux Jeux olympiques de Londres 2012 comme étant une “grande responsabilité qui doit être honorée”. “Cette désignation m’honore et m’incite à me surpasser pour honorer mon pays et la boxe en glanant un podium aux Jeux olympiques de Londres, car il est important de souligner que ces jeux se déroulent dans un précieux moment, celui de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du pays”, a-t-il dit.
Il précise que “c’est moi qui a eu cet insigne honneur de porter le drapeau algérien et d’être le chef de file de la délégation à Londres mais franchement je m’attendais à ce que ce soit un boxeur, un de mes coéquipiers qui serait désigné, eu égard aux résultats enregistrés par la boxe jusque-là (Triplé continental, Champion du monde WSB individuel et par équipe en 2011) (qualification de 8 boxeurs aux J0 et une Coupe d’Afrique en 2012)”. Le porte-drapeau de la délégation algérienne à Londres ajoute : “Que ce soit moi ou un autre boxeur, je crois que le choix du COA est à inscrire sur le registre de la reconnaissance et de l’équité, et je tiens à en remercier les hommes et femmes qui ont pris cette décision”. “Maintenant que l’honneur de porter l’étendard de mon pays m’échoit, soyez persuadé que je serai le digne défenseur de ses couleurs, lesquelles, avec la volonté et l’aide de Dieu, flotteront dans le ciel de Londres”, promet-il.
Pour sa part, son entraîneur en équipe nationale, Aggoune Azzedine, estime que cette désignation est tout à fait méritée eu égard aux résultats obtenus par la boxe algérienne ces deux dernières années.
“Il est évident que la désignation de Benchabla Abdelhafid en tant que porte-drapeau de la délégation algérienne aux JO de Londres est un fait historique puisque c’est la première fois dans l’histoire de la boxe qu’un boxeur a eu cet honneur. Il est à penser que les membres du Comité olympique algérien qui ont prononcé  cette décision ont voulu témoigner leur reconnaissance et leur gratitude à l’égard de la boxe, et ce, au regard de toutes les consécrations réalisées par elle depuis l’indépendance à ce jour”, dira l’entraîneur national.
Et d’enchaîner : “En cette circonstance, nous ne pouvons qu’être honorés et conscients des attentes qui sont désormais un autre gage pour nous surpasser à l’occasion des Jeux olympiques pour revenir au pays avec une médaille que nous offrirons au peuple algérien aux fins d’associer la boxe et nous-mêmes aux festivités commémorant le cinquantenaire de l’Indépendance. Vive l’Algérie et vive la boxe”, conclut M. Aggoune.


S M

 
DIlem
DILEM DU 30 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos