Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Malgré l’aveu de l’échec du sélectionneur national

Alcaraz : “Je ne pense pas partir”

L’entraîneur  national Lucas Alcaraz dit “n’avoir jamais pensé à partir ou à démissionner de la tête de la barre technique de l’EN”. Pour le technicien espagnol “il n’a jamais été question pour moi de qualifier l’Algérie au Mondial 2018. Mon objectif demeure la qualification à la CAN 2019”, dira t-il et d’enchaîner : “Je n’ai jamais dit que l’équipe nationale a été éliminée du Mondial 2018 avant le match de la Zambie. J’ai seulement affirmé que le Nigeria avait neuf points alors qu’on ne détenait qu’un seul point”, fait-il savoir. En un mot, Alcaraz refuse de démissionner comme il l’a si bien révélé en conférence de presse d’après-match. “Non, je ne vais pas démissionner”, fait-il savoir en expliquant : “Il n’y a que le travail qui peut faire progresser le niveau de cette équipe. Donc, nous devons continuer à travailler”.  Pour le coach des Verts, sa principale mission demeure la réhabilitation du onze national en prévision des prochaines échéances. “Je me sens en mesure d’atteindre les objectifs assignés par la Fédération algérienne de football. Maintenant, il faut réapprendre à l’équipe comment gagner comme nous l’avons si bien fait au mois de juin dernier”. Alcaraz fait allusion aux succès réalisés en amical face à la Guinée et officiel contre le Togo. Revenant sur la rencontre face à la Zambie, Alcaraz a reconnu que son équipe a commis beaucoup d’erreurs notamment en défense. “Vous avez entièrement raison de dire que l’équipe a commis des bévues, d’autant que nous avons perdu des duels. Et cela nous a coûté cher au final puisque nous avons enregistré une défaite face aux Zambiens. Nous avons maîtrisé la situation au niveau des 70 mètres du terrain. Après, on a éprouvé les difficultés pour trouver des solutions devant. Ce n’est pas tout, dans la mesure où nous avons commis des erreurs défensives fatales. C’est d’ailleurs sur une bévue que nous avons encaissé la seule réalisation de la partie”, fait savoir Alcaraz qui regrette en conclusion “le manque d’efficacité”.

Nazim T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER