Scroll To Top

A la une / Sports

CAN 2017 (2e journée, groupe B)

Algérie 1-2 Tunisie: les Verts n'ont rien fait pour gagner

Capture d'écran

Seconde journée du Groupe B (CAN 2017 )

Algérie - Tunisie au stade de Franceville (Gabon)

 

L'Algérie a été battue ce jeudi par une solide équipe tunisienne. cette dernière mérite amplement sa victoire et ce n'est pas le réveil très tardif des Verts qui va contredire cette "sentence". Tout au long de ce match les coéquipiers de Mandi n'ont à aucun moment montré une quelconque solidité dans le jeu, ou encore des signes de motivation. Les joueurs "erraient" sur le terrain, donnant l'impression de ne pas savoir quoi faire avec le ballon. Aucun fond de jeu n'était visible. Il est clair que Leekens n'a aucune emprise sur ses éléments. Le coach des Verts n'a rien changé de sa "pseudo" tactique appliquée face au Zimbabwe. Au bout les Verts sont battus. 

 

Première mi-temps: les prémices de l'effondrement

Trois absents par rapport au premier match: M'Bolhi (blessé et remplacé par Asselah), Belkhiter (remplacé par Meftah) et Soudani (remplacé par Ghezzal). Trois changements poste par poste. Leekens opte ainsi pour le même shéma de jeu avec un 4 - 4 - 2.

 

Lors de cette première période les algériens ont obtenu trois occasions pour ouvrir le score, mais aucune n'a été concrétisée. La première à la 6', suite à un corner tiré par Mahrez, dévié par Bensebaini sur la tête de Slimani, mais la balle est sauvé sur la ligne par le gardien tunisien. la seconde occasion est survenue à la 11' suite un puissant tir de Guedioura des 20 mètres mais le keeper adverse déviera en corner. A la 24', Mahrez avait la balle du but mais son tir de la droite (après une passe de Slimani) était trop écrasé et Mathlouthi était sur la trajectoire. 

Les tunisiens étaient bien plus entreprenants lors de ces premières 45 minutes. Ils ont eu plusieurs occasions d'ouvrir le score mais à chaque fois c'était la précipitation des attaquants, ou le brio de Asselah. Ce dernier a été très rassurant lors de cette première mi-temps.  Meftah (malgré son carton jaune mérité à la 30') également a bien rempli sa mission sur le flanc droit de la défense. Les joueurs les plus en vue lors de cette première période sont sans aucun doute Bensebaini et Slimani. Ils étaient très combatifs sur le terrain, et ont souvent gagné leurs duels.

Au milieu de terrain Guediouara, même s'il a mieux joué que lors du premier match, n'a pas pu donner confiance à ses coéquipiers. Trop de déchets dans ses balles et à l'appui de nombreuses fautes commises. D'ailleurs il a écopé d'un avertissement (à la 14') et aurait même pu être expulsé après. Sa prestation, en plus d'être médiocre, donne beaucoup de soucis. L'autre déception  est celle de Ghezzal qui n'a absolument rien donné lors de cette première période. 

Seconde période: une équipe inexistante

Même pas 5 minutes de jeu et les tunisiens ouvraient le score, suite à un centre de Msakni et Mandi très malchanceux reprend dans les filets de l'infortuné Asselah. Ouverture de score logique de l'équipe la plus entreprenante sur le terrain. Les Verts donnaient l'impression d'être tétanisés et n'arrivaient pas à trouver de solutions devant le regroupement des joueurs adverses. Leekens persiste dans son schéma tactique alors qu'il est clair que des changements s'imposent. Guezzal et Guedioura ne donnent rien sur le terrain et il y a urgence de les sortir. Devant une équipe algérienne jouant à l'emporte pièce, les Tunisiens ont logiquement aggravés le score sur un penalty accordé suite à une faute de Ghoulam. Sliti inscrivait le second but pour la grande joie de ses coéquipiers. 

Le premier changement de Leekens n'est intervenu qu'à la 69'. Bounedjah rentre sur le terrain à la place du méconnaissable Ghezzal. L'Algérie se retrouve à jouer avec deux avant centres. Quelques minutes après Brahimi, pourtant très entreprenant, est remplacé par Hani. Au fil des minutes le score reste inchangé et les algériens ne donnaient pas l'impression de pouvoir revenir au score. Les contre-attaques des tunisiens devenaient d'ailleurs de plus en plus dangereuses. A la 83' Slimani avait la balle du but mais son tir est détourné en corner par son "ange-gardien", le défenseur Abdenour.

A la 90'+1' les Verts réduisent l'écart grâce au rentrant Hani, qui reprend victorieusement un retrait de Guedioura. L'espoir semblait être revenu surtout qu'il restait 4 minutes encore à jouer. C'était trop tard. 

Le match se termine avec la victoire logique des Tunisiens. Les Verts n'ont rien montré ce jeudi et Leekens a, sans aucun doute, montré ses limites. Le coach de l'EN n'a rien pu apporté et ses changements sont survenus trop tard. La rentrée de Abeid à la 90'+2' à la place de Guedioura aurait du survenir bien avant.Les leçons du premier match n'ont pas été apprises, et ce n'est pas une préparation avec comme sparring-partner la Mauritanie qu'on prépare une compétition comme la CAN. 

L'Algérie se retrouve avec un point en deux matchs, alors que les tunisiens glanent trois points, en attendant le match de la soirée entre le Sénégal et le Zimbabwe. 

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
népourêtrelibre le 19/01/2017 à 19h21

Bon sang qu'Est-ce qu'ils attendent pour limoger en premier le pseudo président de la fédération du football ainsi que tout son staff. On ne peut changer d'entraîneur comme on change de chemise. Finalement nous sommes rien ni en football ni en politique ni en économie ni en culture ni social. Ce régime incompétent, autoritaire et corrompu. Les Algériens sont frustrés et en ont marre de système auquel sommes tous confrontés. J,ai vu le match depuis Canada. Bouteflika dégage et ton régime.

afalkou le 20/01/2017 à 19h11

Pourquoi voulez-vous qu’ils fassent quelque chose pour gagner ? Ils ont déjà gagné, ils ont les poches pleines! Dinars, euros,Dollars.Si el hadj Raouraoua trésorier principal est là!!!El hamdou lillllllaaaah!

Commentaires
2 réactions