Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Centre CTN de Sidi Moussa

Baghdadi, nouveau directeur

 Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a installé Walid Baghdadi dans ses nouvelles fonctions de directeur du centre technique national de Sidi Moussa. Ce cadre de la FAF occupait auparavant un poste de responsable au siège de la FAF de Dély Ibrahim. Il a d’ores et déjà entamé ses fonctions en faisant un état des lieux général pour pouvoir mettre en place une stratégie de gestion cohérente qui met un terme à l’anarchie qui a régné dans ce centre depuis le départ de l’ex-président de la FAF. Il y a quelques jours, Zetchi avait limogé le directeur du centre, M. Djefafla. Il lui reprocherait la gestion de la pelouse en gazon naturel de Sidi Moussa qui s’est grandement détériorée ces derniers mois, sans parler du problème de coupures d’électricité devenues récurrentes, alors qu’un groupe électrogène se trouvant sur place ne fonctionne curieusement plus, alors qu’il est dans un état neuf et a coûté des millions de dinars à la FAF. Notons que le terrain principal de Sidi Moussa, doté d’une excellente pelouse en gazon naturel, est devenu subitement depuis l’élection de Zetchi une enceinte ouverte à la plupart des clubs algériens, à l’instar de l’USMA, du Paradou AC, du NAHD, du MCA pour ne citer que ceux-là. Ces clubs s’entraînent souvent sur cette pelouse, ce qui expliquerait la dégradation de son gazon, sans parler de certains étrangers dont on dit qu’ils sont proches au président qui l’utilisent à volonté.                                                   

    R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER