Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Sports Mercredi, 06 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Il dévoile le montant de son transfert à l’ES Tunis

Belaïli : “J’ai signé un contrat de deux ans pour 700 000 euros”

Par : Rachid Abbad

Mohamed-Youcef Belaïli, 20 ans, a paraphé dimanche dernier un contrat de deux ans fermes au profit de l’ES Tunis.
Content d’évoluer au sein de la formation tunisienne, Belaïli brille de mille feux dans son nouveau club, avec lequel il effectuera son baptême de feu dès la semaine prochaine. “Je suis très heureux pour ce transfert. Le fait d’opter pour un grand club comme l’EST est très important pour ma carrière. Je suis encore jeune, je peux progresser davantage au niveau du club, qui est engagé en Ligue des champions africaine, un challenge sportif fort intéressant pour moi”, a révélé l’enfant d’Oran.
Concernant les premiers contacts avec le revenant entraîneur Nabil Maâloul, le désormais ex-attaquant du MC Oran déclare : “Je l’ai rencontré à l’aéroport de  Tunis, on n’a pas eu assez de temps pour discuter ; on s’est juste salués et échangé quelques mots ; je pense que j’aurais encore le temps d’avoir un entretien avec lui dès le 14 juin prochain, date de la reprise des entraînements avec ce club, je vais rejoindre demain Oran (NDLR/hier) pour passer des moments avec ma famille et m’envoler dans une semaine à Tunis pour entamer ma nouvelle expérience.” L’EST, qui mise sur le trophée de la Champion’s league pour la seconde année consécutive, s’est séparée cette saison de sa vedette, en l’occurrence l’international Msakni, parti au LOSC (Lille), et de son attaquant Njeng au FC Sion. L’Algérien aura donc la lourde responsabilité de pallier ces deux départs. “Il est vrai, comme vous dites, que je serai devant un grand défi : remplacer Msakni ou Oussama Derradji n’est pas une mince  affaire, mais je tiens à être à la hauteur ; je suis encore jeune, je peux m’épanouir.”
Prié de nous dévoiler le montant du transfert, Belaïli révèle : “Je n’ai rien à vous cacher, j’ai signé un contrat de deux années pour un montant de 700 000 euros ; je pense avoir réalisé une bonne affaire. Maintenant, je vais cravacher dur pour gagner une place en équipe national.”
On croit savoir que le montant du transfert sera scindé en deux parties, la première année, il empochera 350 000 euros, quant à la seconde, elle lui sera débloquée dès le début de l’exercice prochain. Belaïli avait subi les traditionnels tests médicaux qui n’ont rien révélé. Gageons seulement que ce pur produit algérien sera un jour bénéfique pour les Verts. Il avait déjà fait sensation lors du tournoi final, au Maroc, des éliminatoires aux Jeux Olympiques de cet été à Londres.


R A.

 
DIlem
DILEM DU 20 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos