Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

MCA

Casoni : “Nous devrons être forts mentalement à Tunis”

Le Mouloudia d’Alger a repris, hier, le travail après une journée de repos accordée aux joueurs suite au report de la rencontre de Championnat face à l’Olympique de Médéa, qui devait se dérouler mardi. Tout le monde était présent à la séance matinale, qui s’est déroulée au centre de Aïn Bénian. “Nous avions eu une journée de repos, maintenant on doit foncer sur le prochain match. J’ai dit aux joueurs qu’il faudrait oublier le premier match et se focaliser sur la préparation de la manche retour. Nous n’avons franchi qu’une étape et nous aurons une autre très difficile dans quelques jours. Je suis satisfait du report de notre match de Championnat, car la priorité actuellement c’est la CAF”, a indiqué le coach, Bernard Casoni, à la fin de la séance matinale. Le premier patron de la barre technique du MCA n’a pas caché sa satisfaction après le rendement de son équipe, samedi dernier, au stade du 5-Juillet. Mais pour lui, le plus dur est à venir et qu’il est impératif de maintenir la cadence et de continuer à progresser. “C’est la première fois que nous gagnons contre le Club Africain, et croyez-moi ce ne sera pas facile à Tunis. À nous d’achever le travail maintenant. Nous sommes en progression et nous avons du travail à réaliser. Nous devons aller en Tunisie pour imposer notre jeu et nos certitudes. Nous n’avons pas le droit au moindre relâchement”, a-t-il fait savoir.
Concernant le score d’un but à zéro, Casoni ne veut pas se focaliser sur ce détail. Il estime qu’il faudrait être costaud même si le score était autre. “Personnellement, je ne me contente pas d’avoir gagné (1-0) face au Club Africain. Nous irons là-bas avec des ambitions. Nous devons garder notre calme, car dans ce genre de compétition, nous risquons de rencontrer des difficultés de différents genres. Même si nous avons gagné avec un autre score, nous devrons aborder le match avec la même détermination. Nous donnons le meilleur de nous-mêmes. Le point positif, c’est que nous avons gagné contre ce club, chose qui n’est pas arrivée auparavant. Nous sommes capables de faire plus. Nous devrons être forts mentalement, et cela se fait durant le travail de tous les jours”, a-t-il conclu. Il faut savoir que la mission des Algérois ne sera pas de tout repos dans un stade qui ne lui réussit pas vraiment. En effet, ils ont déjà joué 2 fois sur la pelouse du stade Radès où ils ont laissé des plumes à chaque sortie. D’abord, c’était contre l’Espérance de Tunis à la CAF Champions League en 2011 où les Vert et Rouge ont lourdement chuté sur le score de 4 buts à 0, avant d’être battus en finale de la Coupe de l’UNAF face au Club Africain sur le score de 2 buts à 0. Malgré ces statistiques défavorables, l’entraîneur Casoni et ses joueurs sont plus que jamais optimistes. Ils estiment qu’ils sont capables de revenir avec le fameux sésame pour la demi-finale, et poursuivre l’aventure africaine jusqu’au bout.

Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER