GAZA: Jeudi, à midi, plusieurs ministres se sont rassemblés devant l’entrée du Palais du Gouvernement, à Alger, pour observer une minute de silence en signe de solidarité avec les palestiniens de Ghaza. GAZA: Les bombardements ont repris ce jeudi à Gaza, coûtant la vie à une dizaine de personnes.GAZA: La Bolivie place Israël sur la liste des Etats terroristes dans le mondeGAZA: L'armée israélienne a mobilisé 16.000 réservistes supplémentaires ce jeudi, portant leur nombre à 86.000.Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Sports Mercredi, 20 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Code disciplinaire des championnats de football

Ce qui va changer

Par : Rachid Abbad

L’amendement au code disciplinaire adopté lors de la dernière réunion bureau fédéral de la FAF vient de combler certaines lacunes et incohérences liées à des situations vécues sur le terrain. Ainsi, il a été procédé à l’enrichissement de certains articles pour des situations qui reviennent le plus souvent sur nos terrains, à l’instar des contestations de décision, de l’envahissement de terrain et autre obligation de réserve. Le nouvel amendement de l’article 42 relatif à l’avertissement pour contestation de décision de l’arbitre stipule que “la contestation de décision est sanctionnée par un avertissement et 20 000 dinars d’amende. Cet avertissement pour contestation de décision est comptabilisé par la commission de discipline. La contestation de décision jugée véhémente par l’arbitre pourrait entraîner le joueur fautif devant la commission de discipline et peut être sanctionné par un match de suspension ferme ou plus en sus d’une amende de 20 000 dinars. La contestation de décision entraînant une suspension ferme n’est pas comptabilisée par la commission de discipline.” Concernant le cumul d’avertissements au cours des rencontres du championnat ou de la coupe d’Algérie, l’article 43 amendé stipule que “tout joueur ayant reçu 4 avertissements au cours des rencontres jouées dans une catégorie d’équipe est automatiquement suspendu pour un match ferme pour la rencontre qui suit le quatrième avertissement. La sanction doit être purgée dans la catégorie d’équipe dans laquelle il a reçu les 4 avertissements.”
Pour le cumul de sanctions (avertissement et expulsion), l’article 44 reprend : “L’avertissement infligé à un joueur pour infraction simple est comptabilisé si, au cours d’une rencontre, le même joueur est expulsé directement (carton rouge) pour avoir commis une infraction grave.” À propos de l’envahissement du terrain par le public, la FAF a tiré les conclussions des événements dramatiques vécus par la délégation de l’USMA cette saison au stade de Saïda, la sanction est devenue plus sévère qu’auparavant, l’article 70 est sans équivoque sur le sujet, et il est stipulé qu’à “l’envahissement de terrain avant, pendant et après le match, entraînant des blessures graves aux officiels de match, dirigeants et/ou joueurs, l’arbitre est tenu d’annuler la rencontre, et le club fautif sera sanctionné par “match perdu par pénalité, défalcation de 3 points, 8 matches à huis clos à l’extérieur et 500 000 dinars d’amende.”
Dans le même chapitre, l’envahissement du terrain par les dirigeants est aussi lourdement sanctionné, comme mentionné dans l’article 71 qui stipule que “l’envahissement de terrain à la fin du match, entraînant des blessures aux officiels de match, officiels et/ou joueurs : Match perdu pour le club fautif (sans attribution de points à l’équipe adverse), défalcation de 3 points au club fautif, 4 matches à huis clos pour le club fautif, et 300 000 dinars d’amende pour le dirigeant fautif.” Par ailleurs, l’atteinte à la dignité et à l'honneur d’une personne, comme le stipule l’article 74, est sévèrement puni : “10 matches de suspension ferme pour le joueur et 1 an ferme de suspension de toute fonction officielle pour le dirigeant, 50 000 dinars d’amende pour le joueur, et 100 000 dinars d’amende pour le dirigeant.” Le code disciplinaire clôture le nouvel amendement par l’infraction relative à la licence, qui stipule dans l’article 92 que “toute fraude ou falsification constatée des documents exigés pour l’obtention de licence ou de la licence elle-même, entraîne les sanctions suivantes :  Annulation de la licence, 2 ans de suspension fermes de toute fonction officielle pour le contrevenant, 1 an de suspension ferme au joueur concerné et une amende 500 000 dinars pour le club.”
Par ailleurs, il est stipulé en même temps que pour “la fraude ou falsification constatée des documents exigés après l’enregistrement de la licence : Annulation de la licence, suspension du club pour la saison en cours, rétrogradation du club en division inférieure et une amende de 1 000 000 de dinars.”
La falsification de la licence de joueur par une ligue est aussi sanctionnée par “l’interdiction à vie d’exercer toute fonction et/ou activité en relation avec le football pour les membres fautifs de la ligue, -licenciement du ou des employé(s) concerné(s), poursuites judiciaires pour faux et usage de faux.” À la lumière de ce nouvel amendement, les clubs devront faire plus attention au comportement de leurs joueurs et dirigeants ; même les ligues ne seront pas épargnées en cas de falsification de document.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 31 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos