Scroll To Top

A la une / Sports

Le marché estival des transferts prendra fin ce week-end

C’est le MCA qui a dépensé le plus !

©D. R.

C’est certainement le plus beau coup-double de l’intersaison en matière de recrutement qualitatif. En enrôlant la paire Derrardja-Abid, le Mouloudia d’Alger a, ainsi, réussi une très belle opération à moins d’une semaine de la fermeture du marché estival des transferts. Finaliser le recrutement du meilleur buteur de la Ligue 1 de l’exercice précédent en même temps qu’officialiser le prêt du meilleur espoir offensif de l’élite démontrent, on ne peut mieux, le pouvoir d’attraction resté intact du MCA en dépit des déboires de la saison passée. La concurrence pour obtenir le bon de sortie de Walid Derrardja était pourtant rude et avait même pris un cachet international avec l’entrée en lice des Tunisiens de l’Étoile du Sahel et des Égyptiens du Zamalek, en parallèle aux sollicitations du champion d’Afrique en titre, l’Entente de Sétif.
Mais c’était mal connaître la puissance financière du MCA version Sonatrach : plus de deux milliards de centimes pour racheter sa lettre de libération plus un salaire de 200 millions mensuels.
Walid Derrardja est mouloudéen pour les trois saisons à venir. Il rejoint, dans la longue liste des renforts dont le Doyen s’est attaché les services, les recrues-phares Salaheddine, Matijas, Demou et Abid.
Une plus-value certaine et un double apport technique et qualitatif qui devraient permettre au Mouloudia d’Alger de reprendre ses habitudes de véritable épouvantail de l’exercice à venir.
Un rôle rendu possible par son intense activité lors de l’actuel marché estival des transferts dont il a été l’acteur principal, notamment après avoir recruté trois éléments qui étaient pourtant liés par contrats respectifs (Matijas pour 400 millions, Derrardja pour 3 milliards et Abid pour 500 millions). Avoisinant quatre milliards, le coût de leur libération conforte, ainsi, le MCA dans son premier rôle de principal animateur de l’intersaison. Suit, forcément, l’USM Alger qui a déboursé un bon paquet pour Benayada Hocine et son mirobolant salaire annuel de 2,5 milliards de centimes et s’est fait prêter Mohamed-Amine Aoudia contre un chèque de 150 000 euros assorti d’un respectable salaire qui flirte avec les 450 unités mensuelles. À ces deux ajouts de choix se joignent, évidemment, l’international olympique Darfelou qui a déjà constitué l’une des attractions-premières de l’exercice précédent ainsi que le polyvalent défenseur Chakib-Arslan Mazari.
Et bien qu’il soit assez difficile dans un championnat aussi opaque que notre Ligue 1 d’obtenir les chiffres exacts des différentes transactions, il semblerait bien que le podium des clubs qui ont déboursé le plus cet été soit complété par la JS Kabylie.Avec le retour de Berchiche, l’arrivée de Boumechra et l’enrôlement des Gagaâ, Boulaouidat, Rahal, Seddiki, Diawara, Malo, Benmelouka et Medjekane, la JSK a recruté pas moins de dix joueurs. Un peu moins que son voisin du Mouloudia de Béjaïa qui a ratissé large avec treize éléments nouveaux que sont Lakhdari, Maâmar Youcef, Tedjar, Daïf, Hadji, Mebarki, Belkacemi, Bendjelloul, Khadir, Boukria, Meliani, Gallas et N’doy.
À l’Est, c’est également une “filière sportive” de la Sonatrach, le Chabab de Constantine de Tassili Airlines qui a le plus déboursé pour se renforcer.Avec, en guest-star, Mourad Meghni, le CSC a aussi pris sous son aile Bezzaz, Cheklam, Gherbi, Mekkaoui, Aksas et Koro Koné, devançant même sur le marché l’Entente sétifienne qui a recruté Tobal, Chennine, Benlamri, Rebiai, Kenniche, Haddouche et Amada.À l’Ouest, en parallèle au Mouloudia d’Oran et ses éléments peu connus comme Bouhenniche et Aïch, la JS Saoura a, également, été assez active avec les engagements, entre autres, de Djallit, Lagraâ, Djemili et autres Belmokhtar et Gariche pour ce qui constitue un très joli recrutement sur le papier, en attendant la réalité du terrain dans un peu plus de quinze jours.

R. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER