Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Violence dans les stades

Hattab : “Il faut faire appel aux spécialistes pour l’éradiquer”


En marge d’une visite d’inspection des infrastructures sportives à Alger, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a indiqué que combattre le phénomène de la violence qui gangrène les différents stades du football du pays est l’affaire de tous et qu’il faut consulter les spécialistes du domaine tout en responsabilisant les acteurs du secteur pour parvenir à éradiquer ce fléau. “Les acteurs de ce secteur ont un grand rôle à jouer pour trouver des solutions. Il faut collaborer et discuter avec les spécialistes du domaine pour sortir avec des solutions adéquates et que ce phénomène de la violence fasse partie du passé et qu’on n’en parle plus”, a déclaré le ministre.
À rappeler que le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a décidé d’installer une commission d’enquête chargée d’examiner les causes des dérapages enregistrés au niveau des stades Hamlaoui de Constantine lors du match JSK-MCA et Ahmed-Zabana pour le match MCO-CRB.  Pour ce qui est du déroulement des rencontres de football en pleine période de deuil, le premier responsable du sport national précise que les trois jours de deuil décrétés dernièrement par l’État suite au crash de l’avion militaire causant la mort de 275 passagers ne veulent absolument pas signifier le report de la compétition. “Il faut prendre en considération le calendrier Fifa qui oblige toutes les nations à respecter les délais des rencontres. La période de deuil ne veut absolument pas dire annulation des activités sportives. Si c’est le cas pour les activités culturelles qui sont suspendues, c’est tout le contraire pour le sport qui reste un geste de compassion envers les victimes. Les sportifs  avec leur brassard noir et par l’observation d’une minute de silence expriment leur solidarité avec les familles des victimes”, précise le ministre.

Ahmed Ifticen



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER