Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Young Chimodzi, entraîneur de la sélection nationale du Malawi

“Je crois en les moyens de mon équipe pour battre l’Algérie”

D. R.

C’est le compte à rebours au Malawi en prévision du match de samedi face à la sélection algérienne de football dans le cadre de la troisième journée de la phase de poules des qualifications à la CAN 2015, qui se déroulera au Maroc. L’ensemble des joueurs sont à pied d’œuvre selon la presse locale, qui a précisé, à ce titre, que le groupe s’est complété depuis lundi avec l’arrivée des joueurs professionnels. En outre, dans une déclaration parue, hier, dans le journal Nyasa Times, le coach Young Chimodzi a estimé que son équipe se doit s’imposer devant la sélection algérienne de football si elle veut rester en course pour la qualification à la prochaine phase finale de la CAN 2015, qui aura lieu au Maroc.
“Je crois en les moyens de mon équipe, et cela, même si en face, nous aurons l’une des meilleures équipes du continent”, a-t-il dit d’emblée. “Il est vrai que nous allons affronter une équipe algérienne qui possède un effectif formé de plusieurs joueurs talentueux et qui évoluent dans les meilleures équipes en Europe. Toutefois, j’estime qu’en football, rien n’est impossible. Nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour négocier au mieux cette rencontre et arracher le gain du match qui va nous permettre de garder intactes nos chances pour la qualification à la CAN du Maroc”, a ajouté le technicien malawite, qui s’est, en outre, déclaré satisfait des conditions de travail dans lesquelles se trouvent ses poulains à quelques jours de ce rendez-vous qu’il a qualifié de décisif. “Je suis sincèrement satisfait des conditions dans lesquelles nous préparons le match face à l’équipe d’Algérie. Je suis également content d’avoir presque tout le groupe à ma disposition, surtout avec les joueurs professionnels qui viennent de nous rejoindre”, dira-t-il,
allusion faite à Josef Kamwendo (TP Mazembe, RD Congo), Limbikani Mzava et Gabadhino Mhongo (Bloemfontein Celtic, Afrique du Sud), Robert Ng’ambi (Platinium Stars, Afrique du Sud), Harry Nyirenda (Black Léopards, Afrique du Sud), Atusaye Nyondo (University of Pretoria, Afrique du Sud ), Robin Ngalande (Ajax Cape Town, Afrique du Sud), Chiukepo Msowoya et Chimango Kayari (Costol De Sol, Mozambique), avant de conclure : “Nous restons sur une bonne série de victoires, ici au Malawi, et sommes décidés à ce que nous gardions cette dynamique et préserver notre lancée”, a-t-il souligné encore. Pour sa part, interrogé par les journalistes dudit journal, le milieu de terrain Josef Kamwendo, sociétaire du TP Mazembe, a affirmé que lui et ses équipiers sont décidés à battre les Algériens. “Notre destin est entre nos mains. Je pense que nous n’avons pas de choix que de vaincre samedi prochain si nous voulons rester dans la course pour la qualification à la prochaine phase finale de la CAN 2015”, a-t-il dit. Et d’enchaîner : “Nous n’avons pas peur de cette équipe algérienne qui a, certes, effectué un bon Mondial, mais que nous pouvons battre comme nous l’avons fait, il y a quelques années, lors de la CAN de l’Angola où nous l’avons battue par le score de 3 buts à 0”, a souligné l’un des joueurs sur lesquels comptent beaucoup le coach Chimodzi et tous les supporters malawites qui suivent de près l’évènement en assistant en masse aux entraînements de leurs capés. Idem pour James Sangala, même s’il avoue la difficulté de la tâche de son équipe devant une équipe algérienne qui n’est pas à présenter et qui reste l’une des meilleures d’Afrique. “Nous devons rester bien concentrés du début jusqu’à la fin du match. L’Algérie possède une attaque redoutable que nous devons bien surveiller. Néanmoins, j’estime que nous avons les moyens pour vaincre et arracher les trois points de la victoire”, a déclaré, de son côté, le défenseur du club angolais de Benfica Luanda. Pour rappel, le Malawi avait perdu son premier match de poules face au Mali (2-0) avant de remporter la seconde confrontation contre l’Éthiopie (3-2). Les Flammes occupent du coup la deuxième place ex-æquo avec le Mali à trois unités des Verts, leaders du groupe B avec six points.

F. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER