Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Les Canaris disputeront demain un match amical contre le Zamalek du Caire

La JSK depuis hier en Égypte

Invitée par le Zamalek du Caire pour disputer un match amical, demain dimanche, dans la capitale égyptienne, la JS Kabylie s’est envolée hier matin pour l’Égypte.
Quoique amoindrie par l’absence de plusieurs joueurs appelés dans différentes sélections tels Doukha et Ziti, partis au Malawi avec l’EN, Aïboud et Ihadjadène, en stage à Doha (Qatar) avec l’EN olympique, et le Mauritanien Ahmed Khalil, retenu par un match international amical à Nouakchott, auxquels il faut ajouter Youcef-Khodja et Kedidah, blessés, la JSK compte défendre quand même son prestige et sa notoriété continentale aux bords des Pyramides.
Si l’entraîneur intérimaire, Mourad Karouf, ne peut disposer que de 17 joueurs valides qui ont donc effectué hier le déplacement, il est clair que les dirigeants kabyles ont décidé, d’une part, d’honorer l’invitation du Zamalek et, d’autre part, de permettre à leurs joueurs de changer d’air pour quelques jours, façon de se détendre avec la grosse pression qu’ils continuent de porter sur les épaules après toutes les fâcheuses péripéties vécues, ces dernières semaines, après la tragique disparition d’Albert Ebossé et toute la malédiction plus ou moins programmée contre le club kabyle, tant sur le plan national que continental.
En outre, les dirigeants de la JSK comptent profiter de leur séjour au Caire pour se rapprocher des hauts dirigeants de la CAF et tirer au clair cette curieuse affaire de suspension de la JSK des compétitions africaines pour une période de deux années alors qu’aucune notification n’est parvenue aux sièges de la FAF ou de la JSK, d’où le flou total pour les responsables kabyles. “Nous avons été très touchés par l’invitation du Zamalek avec lequel nous avons toujours eu d’excellentes relations. C’est un court séjour qui fera certainement du bien à nos joueurs qui  vont décompresser quelque peu et nous allons profiter de notre passage au Caire pour prendre attache avec les responsables de la CAF à propos de cette curieuse affaire de suspension qui ne nous a jamais été confirmée par écrit jusque-là”, dira le président Hannachi qui a effectué le déplacement avec son équipe.

M. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER