Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Dégradation des pelouses du 5 juillet et de Tchaker

Le silence coupable du MJS

 Les pelouses des deux stades du 5-Juillet et Tchaker se sont avérées impraticables en ce début de saison. La LFP a été, du coup, obligée de faire preuve de beaucoup d’imagination pour domicilier les rencontres du championnat de Ligue 1, notamment les derbies algérois et les rencontres de l’USM Blida. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, les deux pelouses étaient en parfait état. Le laisser-aller flagrant en matière d’entretien est donc intervenu pendant l’intersaison. Ceci s’apparente même à du sabotage. Le plus grave dans cette affaire est le silence du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui gère ces deux OPOW. Ould Ali El-Hadi n’a pas daigné réagir à ces graves carences, encore moins prendre des mesures contre ces manquements qui se répètent à chaque fin de saison, comme une sorte de fatalité. Il est donc urgent que le MJS mette le holà à ces erreurs de gestion qui coûtent cher à l’État !


S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER