Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Litiges avec les joueurs et les entraîneurs

Les dettes des clubs ont atteint 51 milliards de centimes

La FAF a révélé hier via son site internet que 13 clubs de Ligue 1 et 13 clubs de Ligue 2 sont endettés envers des joueurs et entraîneurs, à hauteur de 51 milliards de centimes. 28 milliards et demi de centimes pour les clubs de Ligue 1 et 22 milliards et demi de centimes pour les clubs de Ligue 2, sans compter les montants des frais de traitement de dossier. La CRL a demandé à ce que ces frais de traitement soient déduits par la LFP des droits de télévision des clubs, ce que la LFP a accepté, précise la FAF. Et d’ajouter : “Le bureau fédéral a relevé l’ampleur des dettes des clubs à moins de trois mois de l’expiration du délai qui leur a été accordé afin d’assainir leur situation financière. Il a réitéré la détermination de la FAF à appliquer la règle de l’accession administrative, qui consiste à ne pas valider l’accession sportive d’un club, professionnel ou amateur, qui n’aurait pas assaini sa situation financière. Une dernière mise en demeure sera envoyée aux clubs concernés, avant la saisine de la commission de discipline pour l’application de la réglementation qui prévoit, dans pareils cas, une défalcation des points, voire même une rétrogradation administrative.”

S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 27/09/2017 à 14h55

Ces dirigeants pensent que le gouvernement va apurer la dette. Il faut augmenter les prix des places, faire du merchandising, droits télé en faisant une bbox télévision avec des chaînes payantes comme en France, Luxembourg, Angleterre pour payer la dette.L'Etat providence c'est finie.

Commentaires
1 réactions