Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

16es de finale retour de la Coupe de la CAF Hier soir à Tizi Ouzou : JSK 1 - Étoile du Congo 0

Les Kabyles reprennent des couleurs

©Liberté

Après le match nul méritoire ramené la semaine passée du lointain Congo-Brazzaville, la JSK aura retrouvé, hier soir encore, l’ambiance particulière de la compétition africaine et se devait de sortir le grand jeu face à la coriace formation de l’Étoile du Congo pour aspirer à la victoire qui devait lui assurer le précieux billet qualificatif pour les 8es de finale de la Coupe de la CAF. Et en dépit de tous ses déboires en championnat national et malgré tous les réaménagements apportés en défense avec la suspension du libero et capitaine d’équipe Ali Rial pour cumul de cartons, les Canaris avaient les faveurs du pronostic et voulaient absolument profiter du soutien indéfectible de son fidèle public pour prendre à la gorge cette équipe congolaise et la presser très haut comme ce fut le cas au tour précédent contre les Libériens du FC Breweries de Monrovia. Dès le coup d’envoi sifflé par l’arbitre égyptien Mohamed Elhanafi, le JSK se crée la première occasion de but par le jeune Tizi Bouali dont la reprise de tête passe légèrement à côté (1’). Il faut dire qu’en l’absence du libero Rial suspendu et Berchiche convalescent, le tandem technique RahmouniMoussouni a opté pour une charnière centrale inédite composée des deux jeunes défenseurs Redouani et surtout Tizi Bouali, alors que le jeune Guemroude occupait le couloir droit. La JSK prend alors la direction des opérations et Yetou (6’), Aïboud (9’) et Ferhani (11’) auraient pu ouvrir aisément le score avec un peu plus de maîtrise face au but. Les Congolais répliquent par un coup franc bien combiné par Itobon, mais Ngambou rate son contrôle dans les six yards (14’). La JSK réagit aussitôt par Belaldjia, auteur d’un mauvais contrôle au niveau du point de penalty, alors qu’il aurait pu tenter la reprise de volet qui s’imposait face à la cage adverse (25’). La JSK accentue la cadence et aurait pu trouver la faille avant la pause, d’abord par l’avant-centre Zerguine dont la reprise de tête passe légèrement à côté du poteau gauche du gardien Nazila (35’) ou encore par ce diable de Mebarki dont le tir puissant du pied gauche passe légèrement à côté de la cage congolaise (42’).
Après le repos, l’incorporation de Berchiche à la place de Ferhani accentue la domination kabyle, mais la JSK ne profite guère de son ascendant puisque Belaldjia sur un centre de Zerguine (51’), puis le même Zerguine du plat du pied (55’) auraient pu forcer le cadenas congolais s’ils avaient fait preuve d’un peu plus de conviction face au but. Pourtant, on pensait que la JSK allait trouver le chemin des filets sur cette reprise de tête rageuse de Yettou sur la transversale alors que Berchiche ratait sa reprise (60’). Le staff technique kabyle joue ses dernières cartes en incorporant deux attaquants frais, en l’occurrence Baïtèche et Boulaouidat. Finalement, c’est ce dernier qui délivre son équipe à la toute dernière minute de la rencontre. D’abord, il réussit à provoquer un coup  franc plein axe, puisqu’il est contré par le défendeur Ondongo, et ce diable de Boulaouidat profite d’une telle aubaine pour adresser un tir canon dans la lucarne et sceller ainsi la victoire, et par là même la qualification de la JSK qui n’est pas du tout volée !

Mohamed Haouchine 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER