Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

il accepte de s’entraîner sous la houlette de Zerrouki et kendouci

MCO : Mekkaoui joue l’apaisement


Fidèle à sa réputation de joueur passionné dont la grinta et la rage de vaincre l'ont desservi de temps à autre, comme ce fut le cas dans les ultimes instants de la rencontre MCO-PAC lorsque l’arbitre Necib a joué avec ses nerfs avant de l’expulser, le défenseur Zinedine Mekkaoui compte les jours de sa suspension (quatre matches dont un avec sursis) et attend avec impatience de retrouver le groupe professionnel dont il a été banni momentanément par la direction du club.

Déclassé chez les U21 que drive l’ancien international Sid-Ahmed Zerrouki, Mekkaoui n’avait, jusqu’à mercredi, pas suivi cette directive de la commission de discipline du club, se contentant de s’entraîner en solo, notamment à la forêt de Canastel. Conscient que la direction de Si Tahar Cherif El-Ouazzani campait sur sa position (sanction financière et sportive), mais aussi qu’il avait encore beaucoup à donner cette saison, Mekkaoui a fini par adoucir sa position.

“Jeudi, il a cherché à connaître le lieu et l’horaire de la séance d’entraînement des réserves. Il était prêt à s’entraîner sous la coupe du duo Zerrouki-Kendouci. Or, les U21 avaient bénéficié d’un repos de vingt-quatre heures jeudi avant de rallier Béchar vendredi (hier, ndlr) en perspective du match chez la JS Saoura.

Il attend donc que l’équipe rentre à Oran pour s’entraîner avec elle. Il ne voit aucun inconvénient à s’entraîner sous la coupe de Zerrouki, un ancien international bien connu”, précisera à ce propos un proche de Zinedine Mekkaoui, comme pour confirmer le souhait de rédemption de l’ex-sociétaire de l’USMA et de la JSK.

Pour l’anecdote et au cours d’une discussion informelle, Si Tahar Cherif El-Ouazzani avait indiqué à Liberté, mercredi soir, que “si Mekkaoui n’était pas suspendu par la LFP, il aurait été convoqué parmi les dix-huit pour le match face à la Saoura”. “Il est suspendu.

Il a été sanctionné par la direction du club aussi. Il doit s’entraîner avec les U21 pour aspirer, dans un avenir proche, à réintégrer l’équipe professionnelle. Il n’y a aucune rancune de mon côté. C’est l’intérêt du MCO qui prime”, nous avait déclaré, entre autres, le patron du club 
d’El-Hamri.
 

Rachid BELARBI 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER