Les boîtes noires du vol MH17 transmises aux enquêteurs néerlandais (officiel) Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Sports Mardi, 01 Juillet 2014 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Ils ont livré un match héroïque face aux Allemands (1-2 après prolongations)

Merci les Verts

Par : Rachid BELARBI

Stade Beira Rio (Porto Alegre). Pelouse : en bon état. Temps : nuageux et frais. Spectateurs : 43 063. Arbitre : S. Ricci (BRA)
Buts :
Allemagne : Schürrle (92’), Özil (119)
Algérie : Djabou (120’+1)
Avertissements :
Allemagne : Lahm (107’)
Algérie : Halliche (42’)

Allemagne : Neuer - Boateng, Mertesacker,
Mustafi (Khedira 70’), Höwedes - Schweinsteiger (Kramer 109), Lahm (cap),
Kroos - Özil, Müller, Götze (Schürrle 46’)
Entraîneur : Joachim Löw

Algérie : M’bolhi - Mandi, Halliche (cap) (Bougherra 97’), Belkalem, Ghoulam -
Taïder (Brahimi 78’), Lacen, Mostefa - Feghouli, Soudani (Djabou 100’), Slimani
Entraîneur : Vahid Halilhodzic

“Le football est un jeu à onze contre onze et à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne”, dixit un jour l’Anglais Gary Lineker dans une réplique devenue légendaire. Telle une sentence (presque) injuste, elle s’est appliquée hier au Beira Rio de Porto Alegre dans un 8e de finale Algérie-Allemagne de gala qui a illustré la belle mais si cruelle incertitude du sport.  Méritant certainement un meilleur sort que cette élimination qui laissera forcément de gros regrets d’être assurément passé à côté de quelque chose de monumental, voire d’irréel, la sélection nationale a, ainsi, quitté hier le Mondial brésilien les armes à la main, la tête haute, au bénéfice d’une Allemagne qui a, encore une fois, fait valoir sa grande expérience et son réalisme froid. Après neuf minutes d’attaque-défense, les Verts avaient pourtant donné une grosse frayeur aux allemands quand un contre favorable près de la surface de réparation de M’bolhi profita à Soudani qui lança directement dans le dos de l’arrière-garde adverse un Islam Slimani gêné finalement par l’impeccable sortie au pied de Neuer qui détourna la balle en corner.
Deux minutes plus tard, le même Slimani donna l’impression de pouvoir filer au but après avoir hérité d’une balle près de la surface allemande mais pas vraiment branché en mode dribble, il a été finalement contré et dépossédé du ballon par Mertesacker. C’est Schweinsteiger qui sonnera le réveil germanique au quart d’heure de jeu par le biais d’une frappe lourde face à laquelle M’bolhi s’opposa en deux temps. Lui répondra alors, d’une fulgurante façon, Feghouli qui rata son dernier geste après avoir pourtant mis dans le vent Hoewedes et Boateng. À la 17’, un centre parfait de Ghoulam trouva Slimani qui d’une tête plongeante croit ouvrir le score avant de s’apercevoir qu’il était en position d’hors-jeu. Le même Ghoulam, bien lancé par Soudani à la 19e minute de jeu, vit ensuite son tir passer de peu à côté du montant gauche de Neuer. Son alter ego algérien M’Bolhi s’emploiera quatre minutes plus tard pour annihiler, d’une belle claquette, un tout aussi beau lob d’Özil. Sans complexe, les Algériens continuaient à menacer les buts de Neuer qui vit, à la 40’, Boateng le suppléer en détournant une reprise de Mostefa sur corner. À la 41’, sur une puissante frappe de Schweinsteiger que Götze a suivie, M’bolhi a confirmé son immense talent et son excellente forme du moment en s’opposant, sur chacune de ces deux balles chaudes, avec force et autorité. Après une parité vierge en première période, Schürrle, de près, puis Mustafi dont la tête à bout portant est allée se nicher dans les bras M’bolhi bien placé (49’) donnaient, cependant, rapidement un avant-goût des intentions offensives allemandes pour le second half. Des velléités confirmées dès la 56’ par le capitaine Lahm dont la puissante frappe a été détournée du bout des doigts en corner par M’bolhi. Laissant passer l’orage, les Verts répliqueront ensuite d’une belle manière. Par Feghouli tout d’abord, dont le tir croisé passa juste à côté du montant droit de Neuer (71’), puis successivement par Slimani (72’) et Soudani (73’) dont le tir et la passe se sont avérés finalement être des choix les moins inspirés. Mais si la Mannschaft haussera de nouveau le ton à la 76’, il est tout aussi vrai qu’elle trouvera de nouveau sur son chemin un impérial M’bolhi qui sortit une parade de grande classe sur une tête à bout portant de Müller successive à un centre de Khedira. Un Müller qui ratera le cadre sur l’action qui suit après avoir effacé de son écran Belkalem (83’) avant que Schweinsteiger ne butte encore sur un impeccable M’bolhi (88’). C’était l’ultime action du temps réglementaire durant lequel la sélection nationale a réussi à tenir en respect la Mannschaft, gagnant le droit de disputer les prolongations.
Un temps supplémentaire entamé de la pire des façons par les Verts qui se sont faits surprendre dès la 92’ par un but de près Schurrle successif à un centre au cordeau de Müller après une perte de balle de Mandi.
Özil, qui allait se présenter seul face à M’bolhi, aurait même pu tuer dans l’œuf les espoirs d’un miracle à l’algérienne n’était ce retour in extremis d’un Halliche finalement pris par des crampes et contraint de laisser sa place, après un ultime effort, à Bougherra (95’).
Mostefa, suite à un corner de Brahimi mal dégagé par la défense allemande, ratera le cadre pour ce qui a été la plus dangereuse réplique algérienne, avant qu’Özil ne double la mise à la 120e minute et sonne la fin d’une belle et inoubliable histoire algérienne au pays du football, le vrai, illustrée par cette superbe réduction de score de Djabou, un peu trop tard, toutefois, pour espérer un miracle.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 23 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos