Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Supplément Sports Mardi, 11 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Vahid Halilodzic

“C’est ce genre de victoire qui permet à l’équipe d’Algérie de grandir”

Par : Samir Lamari

Le coach national Vahid Halilodzic est apparu à la conférence de presse d’après-match, à la fois satisfait et déçu. Satisfait naturellement de la victoire qui ouvre grandes les portes de la qualification aux Verts à la CAN-2013, et déçu aussi par le comportement des joueurs libyens qui se sont distingués par une grande agressivité dans le jeu et une attitude de mauvais perdants à la fin de la rencontre. “Je dois tout d’abord féliciter mes joueurs qui ont sorti un bon match dans des conditions un peu particulières. Je savais déjà que les joueurs étaient capables d’une certaine agressivité dans le jeu mais là c’est vraiment de la méchanceté.
À mon sens cela dépasse toutes les limites tolérées par le sport. Mais bon, cette attitude hostile de l’adversaire a suscité une certaine réaction de solidarité chez mes joueurs qui ont su réagir positivement.
Je me dis aussi que si nous avions marqué plus tôt dans la partie, les Libyens auraient été encore plus agressifs. Je pense même qu’avec un but précoce dans le match de la part des joueurs, la partie n’aurait même pas été à son terme. Il y aurait la pagaille sur le terrain bien avant la fin de match. Cependant, c’est une victoire à l’extérieur très importante.
Notre objectif de réaliser un résultat positif ici à Casablanca est atteint. Nous avons fait un grand pas vers la qualification à la CAN qui reste notre objectif primordial. Mais nous ne sommes pas encore qualifiés, il reste un match retour à jouer et tout reste possible en football”, indique-t-il. Et d’ajouter à propos de la rencontre que les Verts auraient pu avec une meilleure lucidité et plus d’efficacité de gagner avec un score large. “Nous avons péché dans le relance et dans la concrétisation devant les buts.
Il nous a manqué ce coup d’accélérateur et nous avons longtemps cherché à provoquer leur défense pour créer des situations de 1 contre 1 mais cela n’a pas été évident.” Halilodzic est revenu sur la prestation du gardien M’bolhi dont il doutait au début du stage car cela fait longtemps qu’il n’a pas  joué mais “au bout de deux jours de stage, j’ai compris que le gars est prêt pour la rencontre. M’bolhi manque, certes, de compétition, mais il compense ce déficit par une grande expérience qui lui permet de rester au top”.
Pour ce qui est de Belkalem, Halilodzic ne cache pas sa satisfaction pour une première titularisation et l’accrédite d’un grand match. “Belkalem a fait un grand match, il a répondu présent, il a été impressionnant avec des qualités qui me font dire que cela dépasse celles d’un Algérien, comme s’il venait d’ailleurs.
Tant mieux, la prestation de Belkalem va encore relancer la concurrence à ce poste et c’est tant mieux pour l’équipe mais je dois dire aussi que Halliche m’a beaucoup plus durant le stage malgré son manque de compétition ; de toutes les façons pour moi il n’y a pas de titulaire à  part entière, c’es la concurrence qui fera ressortir à chaque fois le plus titulaire à tel poste”. Halilhodzic affirme aussi qu’il n’a pas été encore déçu par Soudani mais, révèle-t-il, “le choix de ne pas le faire rentrer dès le début de la partie est un choix stratégique.
Je voulais quelqu’un d’explosif comme lui, une fois la défense libyenne un peu essoufflée, et cela s’est avéré payant. Vous pourrez dire que c’est un bon coaching. En fait, je savais que l’arrière gauche libyen montait beaucoup vers l’attaque, ce qui fait qu’il était carbonisé à la fin de la partie alors j’ai lancé Soudani pour faire mal”.
Pour Halilodzic, “il faudra encore du temps pour cette équipe afin de gérer ses matches et gagner avec des scores plus larges, elle doit d’abord gagner en maturité mais c’est important de marquer à chaque fois des buts surtout à l’extérieur et gagner des matches, cela procure de la confiance et permet à notre équipe de grandir chaque jour un peu plus”. Halilodzic estime qu’il reste “une seconde manche importante à jouer en Algérie et qu’il faudra donc finir le boulot face à une formation libyenne qui n’occupe pas un aussi bon classement sur le plan africain par hasard”.

 


S. L.

 

Commentaires 

 
#2 charaf 09-12-2012 16:01
se qui permet de faire grandir c'ette équipe d'algérie c'est de rejouer un matche amicale contre l'équipe du maroc et de gagner a alger se qui pour mois et imposible vue le niveaux des algériens il leur on mis que des raqulers 3-0 et 4-o le maroc en force c'est dix dérniére année la faute de la fédération algérienne de football qui et corenpu et manipuler vous aller me dire algérie1-0maroc a blida et apret il on détruit le groupe que rabah saadane avait construit et sa les algériens l'on bien comprie et vue que c'est une question de politique de la part d'alger il et pas con le peuple abdélaziz boutéflica a bon entendeur
 
 
#1 abdelhamid 42 11-09-2012 14:52
j'aime nouvelle formation et contactes
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos