Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

L’APW vote le budget initial 2017 d’Alger

500 milliards DA pour la modernisation de la capitale

Karim Bennour, P/APW d’Alger. ©D. R.

Le P/APW d’Alger, Karim Bennour, qui s’est félicité de la décision de changement de tutelle de Dounia Parc d'Alger qui passe sous la tutelle de la wilaya d'Alger, a rappelé que le budget adopté a intégré un chapitre pour l’aménagement de ce lieu de villégiature.

L’Assemblée populaire de wilaya d’Alger a adopté le budget initial au titre de l’exercice 2017 pour la wilaya d'Alger s’élève à 500 milliards de dinars. Du reste, il est attendu la mise en valeur de la capitale qui s’est octroyée ainsi l’essentiel de l’effort pécuniaire pour la réalisation du schéma directeur intitulé “Modernisation de la capitale à l’horizon 2012-2035”. Ainsi donc, l’ensemble des besoins de la wilaya ont été révisés à la hausse, soit de 400 à 500 milliards DA, eu égard à l’appui et à l’effort qu’a consenti le département ministériel de l'Intérieur pour que Alger retrouve le statut qui était le sien, à savoir “La plaque tournante du pays !” Au demeurant, l’augmentation n’a été possible qu’avec l’adhésion de la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales, qui n’a eu de cesse de réunir des crédits budgétaires pour redorer le blason ô combien terni de la capitale, a tenu à préciser Abdelkader Zoukh lors de son intervention au cours de la session ordinaire de l'Assemblée populaire de wilaya. En ce sens, le locataire du palais Asselah-Hocine insiste pour que “l’hygiène de la capitale soit continûment inscrite à l’en-tête de ce plan d'action que d’aucuns qualifient d’inédit, puisqu’il englobe également la mise en œuvre du plan dit stratégique”. Mieux, l’orateur s’est voulu rassurant à l’adresse des “sans logis”, laissés en marge de la toute récente phase 4 de l’opération de distribution de logements. C’est dire que l’espoir demeure permis pour ces malheureux, notamment les demandeurs de logement issus de Bordj El-Kiffan et d’autres quartiers d’Alger, qu’ils auront bel et bien leurs clefs à l’orée de la 22e opération de relogement. C’est qu’il ne se suffit pas de mots, le wali d’Alger, mais d’authentiques chiffres à l’appui, étant donné que “le parc immobilier de la wilaya est riche d’un inventaire de 44 000 unités de logements, dont 50% seulement sont exploitées”, a-t-il tenu à préciser. Par ailleurs, la pérennité du tissu industriel d’Alger n’est pas en reste, puisqu’il est envisagé de consolider aussi le chapitre de fonctionnement, qui n’est autre que l’assise économique sur laquelle dépend la viabilité d’un panel d’entreprises publiques qui requiert un apport de 63,51% prévu au budget initial. Outre cela, ce même budget initial prévoit un taux de 36,49% afin de renouveler, lit-on, la logistique et de favoriser l'investissement, a précisé le président de la commission des finances, Boukhalfa Bouzid. Pour rappel, le budget initial de 2017 a intégré la finition du chantier lié à l’embellissement de l’inégalable baie d'Alger et à enrichir le plan d'aménagement et d'urbanisme. Pour ce faire, il a été consenti plus de trois milliards de dinars, étant donné que le décret exécutif portant plan d'aménagement et d'urbanisme d'Alger a été promulgué récemment après avoir été avalisé par le Premier ministre. Autre site à enjoliver, l’espace de détente et de loisirs de Dounia Parc, évalué à un milliard de dinars, après qu’il ait été restitué dans les actifs du patrimoine de la wilaya d’Alger. “Un dénouement rationnel, voire heureux” a estimé le président de l’APW Karim Bennour.

Louhal N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER