Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

5 Juillet

Alger se dote de plusieurs projets culturels et sportifs

Bled Sidi Abderrahmane vient de s’enrichir de moult projets à caractère culturel et sportif inaugurés à la veille de la fête de l’Aïd El-Fitr, pour abriter les festivités de l’anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale et de la fête de la jeunesse, célébrée le 5 juillet. À ce titre, le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, a inauguré la galerie Mohamed-Racim sise à l’avenue Pasteur dans la commune d'Alger-Centre, après une longue période de fermeture. À signaler que la galerie a été transformée en un espace culturel afin d’offrir l’idéal espace à divers modes d’expression d'arts plastiques et autres manifestations artistiques. Lors de la visite de l'exposition, le wali est tombé en admiration sur un album de 45  photographies inédites et exposées pour la toute première fois. Œuvres d’amateurs et de professionnels du “clic”, ces photos témoignent des festivités populaires au lendemain du recouvrement de l'indépendance nationale, le 5 juillet 1962, à travers les différents quartiers de la capitale. Parcourant la galerie Mohamed-Racim, où l'exposition s’étalera jusqu'au 20 juillet, M. Zoukh a insisté sur l'importance de restituer ces témoignages à la mémoire collective. La délégation s’en est allée ensuite au lieudit Aïn Zeboudja, où le wali d’Alger a procédé à l'inauguration d'un stade réaménagé et baptisé au nom du chahid Mustapha-Zitouni. Pour l’information, le jardin Tifariti, sis au chemin Sfindja (ex-Laperlier) à Télemly, s'étend sur une surface d’une trentaine d’hectares. S’agissant de l'enveloppe financière allouée à la mise en valeur de ces projets, le maire d'Alger-Centre, Bettache Hakim, a déclaré que la rénovation du stade, conçu selon les dernières normes en matière de technicité, a requis l’effort financier de 47 millions de DA, et 73,5 millions de DA pour le jardin de Télemly. Ultime étape, la délégation s'était déplacée à la place de Résistance Tafourah, où le drapeau national a été hissé, l'hymne national entonné et une gerbe de fleurs déposée à la mémoire de nos chouhada.


L. N.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER