Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Actu-Alger

Brèves

Ben Aknoun : Déracinez ces rondins d’arbres !
Depuis qu’ils ont été découpés, les rondins de troncs d’eucalyptus enjolivent de dangereuse façon le trottoir de la RN36 de Ben Aknoun. Mieux, les restes de bûches ont verdi depuis et le lierre touffus de feuilles vertes dissimulent les rondins d’arbres à la vue du piéton, qui pourrait très bien trébucher dessus. Donc, et à y voir la rapidité d’exécution du transfert de la station de bus des Frères-Ferrat de Ben Aknoun vers l’enceinte des anciennes baraques de haï El Hawdine (Les deux-bassins) et la promptitude avec laquelle ont été réalisés les travaux de revêtement de route, n’aurait-il pas fallu extraire ces troncs d’arbres qui menacent la sécurité des passants ?

L. N.

Parkings illégaux à Alger : 19 contrevenants arrêtés
Dans le cadre de l’élimination des parkings anarchiques dans la capitale, les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont recensé, en l’espace de quatre jours, 19 aires de stationnement illicites, ce qui a permis d’ailleurs d’arrêter 19 gardiens qui ont été auditionnés sur PV. Selon un communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya d’Alger, cette opération de recensement est intervenue entre le 15 et le 18 octobre. Selon la même source, citée par l’APS, pas moins de 61 affaires de port d'armes prohibées ont été traitées et 54 personnes ont été arrêtées par la police, précise le communiqué. Il faut savoir aussi que pas moins de 156 affaires de possession de drogue et de psychotropes ont été traitées, ce qui a permis d’arrêter 174 personnes. Les services de la Sûreté d'Alger restent mobilisés pour garantir la sécurité et la quiétude des citoyens et lutter contre les fléaux sociaux qui portent atteinte à la sécurité et à la santé des citoyens et de leurs biens, indique-t-on de même source.

H. H.

Hôpital de Rouiba : Extension du service de consultation du cancer
Le service de consultation du cancer de l’hôpital de Rouiba est trop exigu, au vu du nombre de malades qui y viennent pour se soigner. Ceux qui viennent de différentes régions du pays éprouvent toutes les peines du monde pour se soigner ou obtenir un rendez-vous pour consultation. Dans ce contexte, on vient d’apprendre que la direction de l’hôpital de Rouiba a proposé l’extension de ce service qui sera bientôt à l’étude afin de pouvoir prendre en charge dans de meilleures conditions de tous les malades.

N. Z.

AÏn Taya : Les habitants réclament des ralentisseurs
Les habitants de la rue Sentouhi et rues Ali-Mokrane réclament la mise en place de ralentisseurs pour assurer la sécurité de leurs enfants, et ce, pour dissuader les chauffards qui constituent une véritable menace pour la vie de leurs enfants. Selon les habitants, des dizaines d’enfants de 5 à 12 ans traversent le chemin de wilaya n°121 qui mène à la salle de soins et au jardin public “Fontaine fraîche” et à l’école primaire Larbi-Ben-M’hidi. “Chaque jour, nos enfants risquent leur vie pour aller à l’école. Des chauffards roulent à vive allure, ne respectant ni le code de la route, ni les piétons, ni rien du tout. L’APC doit protéger nos enfants en mettant des ralentisseurs sur cette route dangereuse”, nous a déclaré un groupe de parents d’élèves.

N. Z.

CHU Nefissa-Hamoud (ex-Parnet) : Création d’un centre spécialisé dans la prise en charge des adolescents
Une enveloppe de 100 million de DA vient d’être dégagée par la wilaya d’Alger, et ce, pour la création d'un centre de santé spécialisé dans la prise en charge médicale et psychologique des adolescents au CHU Nefissa-Hamoud (ex-Parnet). Les travaux de cette nouvelle structure seront lancés l’année prochaine. C’est ce qu’a déclaré la présidente de la commission santé, hygiène, environnement de l’APW d’Alger, Mme Oulebsir, en marge d’une visite de certains établissements de santé de al capitale. À cette occasion, la délégation de l’APW a visité les trois centres spécialisés à Alger, à savoir le Centre Pierre et Marie Curie d'Alger du CHU Mustapha Pacha, le CHU Issaâd-Hassani (Beni Messous) et celui de Rouiba. À l’issue de quoi, les membres de la commission Santé de l’APW ont recommandé l’ouverture d’autres centres pour la prise en charge de cette pathologie. Puisque la capitale enregistre, dit-on, un grand afflux de cancéreux qui préfèrent placer leur confiance en l'expérience des hôpitaux du centre pays. Par ailleurs, Mme Houria Oulebsir a annoncé la réception en 2017 de trois structures de maternité d'une capacité de 240 lits dans la région ouest d’Alger, ce qui atténuera un tant soit peu la pression sur les services de gynécologie obstétrique de la capitale.

H. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER