Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Direction de distribution d’électricité d'El-Harrach

Haro sur les mauvais payeurs

Les services de la Direction de distribution de l'électricité et du gaz d'El-Harrach procèderont, à partir de la semaine prochaine, à des coupures d'électricité et du gaz dans certaines communes de l'est d'Alger ayant cumulé des redevances très élevées, estimées à 600 millions de dinars auprès des clients ordinaires. Selon un communiqué par l’APS, la Direction de distribution d'El-Harrach a décidé le lancement d'une campagne d'envergure pour le recouvrement des redevances après que certaines communes de l'est d'Alger eurent cumulé d'importances sommes, estimées à 600 millions de dinars auprès des usagers ordinaires seulement. La commune de Bordj El-Kiffan, à elle seule, compte 160 millions de dinars de redevances, outre 200 millions de dinars auprès des usagers publics et privés des lignes haute tension, ce qui représente 76% des redevances, soit 1,3 milliard de dinars, a précisé la direction. Les mêmes services enregitrent d'importantes redevances auprès des usagers de la commune de Bordj El-Bahri, estimées à 180 millions de dinars. La direction a souligné la nécessité pour les collectivités locales de s'acquitter de leurs redevances qui ne cessent d'augmenter d'année en année, et qui engendrent à la direction “d'importantes pertes” et difficultés financières, selon le même communiqué. Cette campagne intervient après “l'épuisement de toutes les voies à l'amiable”, c'est pourquoi la direction a décidé “de couper” l'alimentation des régions concernées en électricité et en gaz pour les amener à s'acquitter de leurs redevances, a ajouté le communiqué. Les coupures toucheront particulièrement les usagers privés ordinaires ou industriels, puis les administrations, les communes, les établissements éducatifs et autres, selon le même communiqué. La direction a appelé les usagers à respecter les délais de paiement des factures fixés par la loi à 15 jours, pour éviter toute coupure d'électricité, rappelant que le coût du rétablissement de ces deux énergies après coupure est passé de 300 Da à 950 DA pour chaque opération.

A. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER