Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Didouche-Mourad (Alger-Centre)

Infiltrations d’eau de pluie dans les immeubles 38A et 40B

La dalle de brique Nevada située sur le toit de l’immeuble complètement endommagée. ©Noureddine L./Liberté

“Le constat a été établi l’an passé par le président de l’APC d’Alger-Centre et ses proches collaborateurs, lors d’une visite d’inspection sur l’état alarmant de la cour centrale de l’immeuble.”

Le risque d’infiltration d’eau de pluie dans les immeubles d’Alger-Centre fait craindre le pire aux résidents. C’est le cas des immeubles 38A et 40B rue Didouche-Mourad, où le trop-plein d’eau accumulé au fil des hivers et absorbé par le plancher de la cour centrale de l’immeuble, a causé de sérieux dégâts au sol, d’où le risque d’un affaissement imminent sous l’incessant mouvement de locataires des immeubles 44D et 42C situés au fond d’un préau, où il ne fait pas bon de déambuler, au risque de passer à travers le plancher. Conçu d’une dalle ornée d’une gamme de carreaux choisis dans le type de brique Nevada, le sol ondule pareil à l’aspect d’une mer agitée. À ce propos, le choix de la brique Nevada n’est pas fortuit, du fait que l’usage de ce matériau urbain permet l’éclairage naturel du garage d’en-dessous qui abritait autrefois le parc roulant des anciennes messageries de presse et qui est mitoyen à l’immeuble… sinistré, a-t-on su de l’agent en charge des travaux de ménage de l’immeuble 40B. Alors, et à y voir de près, le mieux est de déguerpir vite fait, face à l’angoissant plafond du parking tout gorgé et ruisselant d’eau. Pis rencore, les restes de matériaux centenaires, solubles dans l’eau, laissent apparaître l’ossature métallique rouillée et pas rassurante du tout. “C’est toujours ainsi à pareille période de l’année, où le garage se trouve inondé”, a-t-on appris d’un ouvrier entre deux coups de balai pour évacuer l’eau. “D’ailleurs, nos multiples requêtes adressée à la municipalité d’Alger-Centre n’ont pas produit l’effet escompté”, a-t-on appris du gérant de la Sarl Garage-Didouche, 38, rue Didouche-Mourad. Donc, pour l’un comme pour l’autre, force est d’admettre que le parking Garage-Didouche n’est pas logé non plus à bonne enseigne. Pour l’exemple, l’image offusque le visiteur dès l’entrée de l’immeuble et du garage, où les résidents cohabitent aux côtés de divers cabinets de fonctions libérales et d’opérateurs économiques. “C’est ainsi depuis déjà huit années, et la menace de l’effondrement du sol représente un risque majeur à cause de la charpente rouillée, donc usée. D’ailleurs, le constat a été dûment établi l’an passé par le président de l’APC d’Alger-Centre et ses proches collaborateurs, venus s’enquérir lors d’une visite d’inspection sur l’état alarmant de la cour centrale. Et depuis, aucune décision n’est venue conforter l’état préoccupant de notre immeuble”, a déclaré Madi Mahmoud, le syndic d’immeuble. Outre cela, il y a également l’angoissante fissure provenant de l’effondrement de la cheminée et du mur de la façade latérale de l’immeuble 40B, a tenu à préciser notre interlocuteur : “À force de s’être focalisés sur les avaloirs obstrués d’Alger, les gestionnaires de la cité ont occulté les dangers d’infiltration des eaux de pluie et les dégâts que cela engendre sur le vieux bâti d’Alger.” Au demeurant, les immeubles 38A et 40B recèlent tant d’anomalies, qu’il est requis de dépêcher au plus vite les agents de Sonelgaz pour s’enquérir du désordre qui règne dans le local d’accessoires électriques, d’où sont commandés l’ascenseur et la minuterie de l’immeuble 40B. Nous aurions aimé avoir l’avis du P/APC d’Alger-Centre, mais nos tentatives ont été vaines pour le joindre.

Noureddine L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER