Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Opération Solidarité ramadhan à Alger

La chorba coule à flots dans les restos des scouts

Pas moins de 650 scouts jeunes se sont portés volontaires et activent de jour comme de nuit à travers les restos Rahma. ©D. R.

Les premiers chiffres disponibles concernant Solidarité version 2015 à Alger dépassent les prévisions : 35 restos offrent 4 000 repas/jour.

Comme c’est le cas chaque année, les scouts n’ont pas failli à la coutume. Ils ont répondu à l’appel des démunis durant le mois de Ramadhan. Réputés pour la charité et la solidarité, dont la notoriété a franchi nos frontières, les scouts musulmans algériens impulsent ainsi de la vigueur à leur élan de générosité. En effet, le Commissaire général du SMA, Mohamed Bouallag, a inscrit dans son plan d’action au lendemain de son élection, la solidarité sous toutes ses facettes, comme son cheval de bataille. Dans ce cadre, le nouveau patron des SMA a lancé une vaste opération de restaurants de la rahma au bénéfice des démunis et les visiteurs de passage. Ces centres où l’on sert de la bonne chorba sont installés durant tout le mois sacré, dans les locaux de l’organisation ouverts à travers le territoire national.
Rien que pour Alger, pas moins de 35 restaurants sont ouverts à travers plusieurs communes. Pour Mohamed Bouallag, cette présence tous azimuts durant ce mois sacré fait partie des valeurs sûres des SMA et pour lesquelles l’Organisation œuvre aujourd’hui pour les réimprimer dans la société notamment parmi les jeunes. Les premiers chiffres disponibles concernant Solidarité version 2015 à Alger dépassent les prévisions des encadreurs de l’opération. En termes de mobilisation, pas moins de 650 scouts jeunes sont portés volontaires et activent à travers les restos Rahma. Ces bénévoles de différents profils sont disponibles de jour comme de nuit dans ces différents centres de rahma. Il est question de préparer et de servir des plats aux étudiants, aux sans-familles, aux sans-logis et à des travailleurs aux bas revenus. Le schéma de l'organisation adopté dans les locaux des scouts devra inspirer le mouvement associatif. Chaque groupe de bénévoles accomplit sa tâche sans empiéter sur les prérogatives dévolues aux autres. Les menus préparés chaque jour sont variés et diffèrent de ceux de la veille. C’est des repas copieux et étudiés minutieusement au plan nutritionnel. L’ouverture de ces sites de solidarité répond au facteur du nombre de démunis recensés dans telle localité et des bénévoles qui y ont répondu favorablement à l’appel. À ce titre, Mohamed Bouallag citera l’exemple de la commune de Baraki qui compte, à elle seule, six restaurants qui offre quelque 350 repas, ou encore le groupe Amel de Kaouche à Chéraga qui prépare et offre 350 plats également. Au total, les 35 locaux scouts offrent 4 000 repas par jour. À signaler aussi l’opération de distribution de plats chauds à domicile pour des familles nécessiteuses, qui ne peuvent pas se déplacer jusqu’aux locaux pour une raison ou une autre. Le groupe de Baraki livre de la chorba chaque jour à 50 familles ciblées et indigentes. “L’expérience est très réussie, j’ai eu des échos très favorables”, expliquera Mohamed Bouallag. Sur les 35 restos rahma ouverts à Alger, vingt sont directement subventionnés par la wilaya d’Alger et la direction de l’action sociale. Les 15 autres sont ouverts grâce aux moyens propres des scouts et à l’apport des bienfaiteurs. Pour rappel, la distribution du couffin du Ramadhan a précédé l’ouverture des restaurants de la rahma, où il a été enregistré la distribution des 1 500 kits alimentaires aux nécessiteux. Cette action version Mohamed Bouallag est qualifiée de grande envergure, du fait qu’elle s’inscrit dans la vision de la nouvelle direction élue des SMA. Mieux il ambitionne de redorer l’image de cette ONG, dont le blason fut terni ces dernières années. Elle se veut, dit-il, comme un noyau rassembleur des forces vives du mouvement associatif et la locomotive qui conduira les femmes et les hommes de bonne volonté vers la cohésion sociale. En ce sens, les SMA version 2015 axent leur énergie vers les valeurs de solidarité et d’entraide sociale. Pour conclure, le raïs  s’efforce à faire des SMA, une école cimentée d’une force d’utilité publique qui contribuera comme dans le passé, à l’éducation civique et patriotique des masses tout en s’inspirant des fondements hérités de son Père fondateur Mohamed Bouras.

H. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER