Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Cité des 385-Logements Aïn NAÂdja

La goudronneuse est passée à côté de la plaque

La goudronneuse de la DTP de la wilaya d’Alger a nivelé, arasé et aplani d’agréable tapis le tronçon adjacent aux immeubles de l’OPGI d’Aïn Naâdja et de la cité des fonctionnaires de la wilaya d’Alger sise à la limite du taudis de Semmar, sans pour autant s’arrêter un seul instant sur le tronçon tout déglingué de la cité des 385-Logements qu’elle a superbement ignorée. Pourtant, tout le monde s’était réjoui à la vue de la goudronneuse de la DTP qu’ils n’ont pas vue depuis vingt ans, mais quelle ne fut la déception des habitants de la cité des 385-Logements, d’avoir été ignorés comme des malpropres par la goudronneuse. Est-ce à dire que les habitants de la cité des 385-Logements sont des citoyens de deuxième collège de triste mémoire ? Apparemment oui ! Du fait que c’est le cas, étant donné que la goudronneuse ne s’est pas écartée d’un iota de l’itinéraire que lui avaient tracée les décideurs de la DTP. En ce sens, la goudronneuse est repartie aussi vite qu’elle est venue pour ne pas s’intéresser aux habitants de la cité des 385-Logements et cela est triste. Quoiqu’il en soit, cela atteste si besoin est que le staff de la DTP ne connaît pas du tout la cité des 385-Logements, sinon qu’il (le staff) se serait inquiété de l’état de vétuste de la route qui ressemble à un morceau de fromage de gruyère, pour avoir été tant de fois creusée, bêchée et fouillée, sans pour autant remettre la chaussée en l’état. Dommage que les services techniques de la DTP ne connaissent pas la cité des 385-Logements de Aïn-Naâdja, car le responsable aurait sûrement ordonné que la goudronneuse s’attarde en ce lieu-ci qui a tout d’un paysage lunaire.


L. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER