Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Concours de la commune la plus propre d’Alger

Le grand défi d’Extranet

Cette rencontre a permis d’informer dans le détail les acteurs “externes” de la propreté au niveau de l’Epic Extranet. © Liberté

En collaboration avec l’APC de Sidi Moussa et de l’Epic Extranet, l’APW d’Alger a organisé une journée d’information autour de cette compétition intercommunale de propreté.

Les membres de la commission environnement de l’APW d’Alger multiplient les rencontres de sensibilisation au concours de “la commune la plus propre”. La dernière en date est celle tenue lundi à Sidi Moussa. Placée sous le slogan “La propreté de notre capitale est une preuve de notre civilisation”, l’initiative était à l’ordre du jour d’une journée d’information à la maison de jeunes de Sidi Moussa. Le concours est, rappelons-le, lancé le 1er janvier dernier jusqu’au 30 avril prochain. En étroite collaboration avec l’APC de Sidi Moussa et l’Epic Extranet, l’APW d’Alger a organisé un atelier de mise à niveau d’informations liées à cette compétition de propreté. Cette rencontre a réuni les responsables locaux des services extérieurs de l’établissement que dirige Mechab Rachid, des représentants des associations locales et des comités de quartier.
Le regroupement de Sidi Moussa intervient en troisième étape depuis le lancement du concours en janvier passé, puisque, jusque-là, les initiateurs du concours ont déjà mis en place le comité dit de circonscription installé dans chaque zone administrative, afin d’évaluer l’état des services locaux des Epic dans les communes. En guise de deuxième phase, la commission environnement a organisé une autre rencontre qui a concerné l’ensemble des Epic et les membres de l’APW pour sensibiliser les autorités locales à la portée de cette compétition intercommunale. Cette nouvelle rencontre a permis, selon Mme Oulebsir, présidente de la commission environnement à l’Assemblée populaire d’Alger, d’informer dans le détail ces acteurs “externes” de la propreté au niveau de l’Epic Extranet. “Extranet est un établissement qui est directement concerné par l’objectif assigné à cette compétition intercommunale, à savoir la propreté et l’embellissement de nos villes”, a précisé notre interlocutrice. La représentante du P/APW d’Alger a, d’abord, rappelé les objectifs de ce concours.
Pour elle, cette concurrence se veut un moyen devant contribuer à la protection de l’environnement et d’entretenir le cadre de vie d’une manière générale. Il est question aussi d’inculquer et de généraliser la culture de la préservation de l’environnement, et ce, en sensibilisant le citoyen à la nécessité de protéger son milieu. Mme Oulebsir ajoutera qu’il s’agit également d’instaurer l’esprit de compétition entre les communes dans le domaine de propreté. Il faut savoir que la période de préparation au concours est de quatre mois dont la clôture est fixée pour le 30 avril prochain. Les résultats seront rendus publics au cours d’une cérémonie qui sera organisée à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin 2015. Les thèmes de la compétition sont le quartier le plus propre et le balcon le mieux embelli de la capitale. La commission d’évaluation devra prendre en compte la propreté du cadre général de la commune et la stratégie adoptée à cet effet.
Les membres de la commission devront évaluer les projets de développement, notamment, l’aménagement des trottoirs et les places publiques. Le troisième élément qui fera objet d’évaluation est la mise en valeur des espaces verts, l’éclairage public et le mobilier urbain. Le dernier sujet d’appréciation concerne la dynamique et l’activité du mouvement associatif local spécialisé dans la protection de l’environnement. La commission d’évaluation principale sera constituée par le P/APW ou son représentant, le directeur de wilaya de l’environnement ou son représentant et un représentant du mouvement associatif de l’environnement.
Pour sa part, le représentant d’Extranet, Karim Bouteldja, directeur des études, du développement, des technologies des systèmes d’information, a souligné d’emblée que l’établissement ne ménagera aucun effort pour assister les communes dans les différentes étapes liées au concours. “Sur instruction de M. Mechab, directeur général d’Extranet, je tiens à vous informer que l’établissement est prêt à mettre à la disposition des communes les moyens humains et matériels, ainsi que son capital expérience pour la réussite de ce concours”, a soutenu M. Bouteldja. Dans la foulée, ce dernier exposera le bilan 2014 d’Extranet qui vient de boucler sa première année d’existence, et expliquera le schéma de ramassage des ordures. “Notre Epic s’occupe de la collecte et du transport des déchets ménagers des 29 communes extra-muros, jusqu’aux deux centres d’enfouissement technique de Hamici et de Corso.” La rencontre de Sidi Moussa a le mérite d’avoir permis d’aplanir certaines difficultés rencontrées sur le terrain et de dégager des solutions à même de faciliter la tâche aux participants et encadreurs du concours au niveau local.


H H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER